Go to Contents Go to Navigation

Les ventes de puces de Samsung au 2e rang mondial après Intel en 2019

Science/Tech 15.01.2020 à 16h55

SEOUL, 15 jan. (Yonhap) -- Samsung Electronics Co., première entreprise technologique sud-coréenne, a été reléguée à la deuxième place en termes de ventes de puces en 2019, selon les données de l'industrie publiées ce mercredi, en raison du ralentissement du marché des puces mémoire.

L'activité puces de Samsung a généré 52,2 milliards de dollars de revenus l'an dernier, en baisse de 29,1% par rapport à l'année précédente, selon les données du cabinet d'études américain Gartner.

La dernière performance a rétrogradé Samsung à la deuxième place sur le marché mondial des semi-conducteurs pour la première fois depuis 2016. La part de Samsung dans le secteur mondial de la fabrication de puces était de 12,5%.

Cette photo prise le 29 août 2019 montre le logo d'entreprise de Samsung dans l'immeuble de bureaux de Samsung Electronics Co. à Séoul.

Intel Corp. a repris sa position de premier fournisseur mondial de semi-conducteurs avec une part de marché de 15,7%, après avoir réalisé un chiffre d'affaires de 65,7 milliards de dollars en 2019.

Le sud-coréen SK hynix Inc. était le troisième acteur avec 5,4% de part de marché et 22,3 milliards de dollars de revenus l'an dernier.

Comme d'autres fournisseurs de puces mémoire, Samsung a enregistré une forte baisse des revenus en raison d'une offre excédentaire et d'une baisse des prix à la fois dans les mémoires DRAM et flash NAND, selon les données.

Les revenus tirés des puces mémoire de Samsung, qui représentaient 82% de ses ventes, ont plongé de 34% en 2019, selon Gartner.

L'avant et l'arrière d'une puce DRAM. (Photo fournie par Samsung Electronics. Revente et archivage interdits)

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page