Go to Contents Go to Navigation

SsangYong Motor : Mahindra pourrait demander le soutien financier de KDB

Economie 15.01.2020 à 20h34

SEOUL, 15 jan. (Yonhap) -- Un cadre du constructeur automobile indien Mahindra & Mahindra Ltd. se rendra en Corée du Sud cette semaine pour rechercher le soutien financier de Korea Development Bank (KDB), la principale banque créancière de son unité locale, SsangYong Motor Co., ont fait savoir ce mercredi des sources de l'industrie.

SsangYong Motor a confirmé que le directeur général de Mahindra & Mahindra, Pawan Goenka, se rendra jeudi à Séoul.

Sa visite précède la réunion du conseil d'administration du fabricant de véhicules utilitaires sportifs prévue le 30 janvier. Goenka est le président du conseil d'administration de SsangYong Motor.

«Sa visite n'a pas pour but de participer à la réunion du conseil d'administration», a déclaré un porte-parole de SsangYong Motor.

«Pendant son séjour, Goenka pourrait organiser une réunion avec les responsables de KDB chargés des prêts et demander une aide financière pour l'unité (SsangYong Motor) à court d'argent», a déclaré à l'agence de presse Yonhap une personne bien informée.

KDB, gérée par l'Etat, a refinancé plus de 10 milliards de wons sur les 30 milliards de wons de dettes de SsangYong qui sont arrivés à échéance à la fin de 2019. Quatre-vingt-dix milliards de wons prêtées par KDB au constructeur automobile devraient arriver à échéance à la fin de 2020, selon KDB.

«Mahindra n'a pas encore demandé à rencontrer des responsables de KDB», a déclaré un porte-parole de KDB.

Le cadre de Mahindra devrait demander à KDB d'accorder un nouveau prêt au constructeur automobile. Mahindra & Mahindra détient 72,85% des parts de SsangYong Motor.

Mahindra a déclaré qu'il pourrait envisager d'injecter 230 milliards de wons dans SsangYong Motor pour le remettre sur les rails lors d'une réunion avec le syndicat du constructeur automobile en Inde à la fin de l'année dernière.

La société indienne a toutefois clairement indiqué que cette injection de capitaux ne sera possible que si KDB accorde un prêt supplémentaire à son unité coréenne.

Sur l'ensemble de l'année 2019, les ventes de SsangYong Motor ont chuté de 6,5%, passant de 141.995 unités à 132.799 véhicules, en raison d'une baisse de la demande.

La gamme du constructeur, axée sur les SUV, comprend les modèles G4 Rexton, Tivoli, Korando C et Korando Turismo.

Mahindra a acquis le constructeur automobile sud-coréen en faillite en mars 2011 dans le cadre de sa «stratégie de mondialisation».

Pawan Goenka, directeur général de Mahindra & Mahindra. (Photo fournie par SsangYong Motor. Archivage et revente interdits)

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page