Go to Contents Go to Navigation

Deux navires avec des membres d'équipage sud-coréens détenus en Indonésie pour avoir violé les eaux territoriales

International 15.01.2020 à 22h48

SEOUL/JAKARTA, 15 jan. (Yonhap) -- Deux navires avec à leur bord des membres d'équipage sud-coréens sont retenus en Indonésie, l'un depuis plus de trois mois, pour avoir violé les eaux territoriales indonésiennes, a indiqué ce mercredi le ministère des Affaires étrangères.

La marine indonésienne a saisi le 9 octobre un butanier battant pavillon panaméen, qui faisait route vers Singapour. A bord se trouvaient un capitaine sud-coréen, huit marins sud-coréens et huit marins indonésiens.

Jeudi dernier, les autorités indonésiennes ont également arraisonné un cargo sud-coréen au même endroit, pour les mêmes motifs. Le navire transporterait quatre Sud-Coréens et 19 Indonésiens.

Les marins du butanier, le DL Lily, se trouvent actuellement à l'intérieur du navire amarré près d'une base navale entre l'île de Bintan et l'île de Batam.

Un des marins sud-coréens a déclaré qu'ils avaient signalé la saisie aux ministères des Océans et des Affaires étrangères et qu'ils avaient demandé de l'aide. Les ministères leur auraient juste dit de s'adresser à la compagnie propriétaire du navire.

Le marin s'est également plaint de l'approvisionnement en nourriture et de n'avoir pas eu l'occasion de parler directement à un représentant du gouvernement sud-coréen.

Un responsable du ministère des Affaires étrangères a déclaré que l'Indonésie a informé le gouvernement sud-coréen de la saisie le 5 décembre, tout en notant que l'armateur avait dit au ministère qu'il s'occuperait de la question de son propre chef.

Le responsable a également déclaré que le ministère ne semble pas avoir reçu d'appel à l'aide de la part des marins, notant qu'il «vérifiait les faits».

«A ce moment, les membres de l'équipage étaient en attente à l'intérieur du navire, pas en état d'arrestation, et nous avons également constaté que de la nourriture leur avait été fournie», a déclaré le responsable. «Nous avons essayé de leur rendre visite mais n'avons pu le faire à cause des fortes vagues causées par le mauvais temps.»

Le responsable a ajouté que la marine indonésienne a fait savoir que les marins seront bientôt libérés.

Le gouvernement sud-coréen prend également des mesures pour obtenir la libération du cargo battant pavillon coréen.

Deux navires avec des membres d'équipage sud-coréens détenus en Indonésie pour avoir violé les eaux territoriales - 1

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page