Go to Contents Go to Navigation

Les exportations automobiles coréennes en baisse de 1,9% en 2019

Actualités 16.01.2020 à 11h00

SEOUL, 16 jan. (Yonhap) -- Les exportations de véhicules de la Corée du Sud ont diminué de 1,9% en 2019 par rapport à l'année précédente, en raison du ralentissement économique mondial et d'un manque de nouveaux modèles de la part des producteurs locaux, ont révélé ce jeudi les données compilées par le ministère du Commerce, de l'Industrie et de l'Energie.

Les constructeurs automobiles sud-coréens ont expédié un total combiné de 2,4 millions d'unités à l'étranger l'année dernière, contre 2,45 millions d'unités un an plus tôt, selon les données.

En termes de valeur, les exportations de voitures ont augmenté de 5,3% en raison de la popularité croissante des véhicules haut de gamme, y compris les modèles écologiques, à 43 milliards de dollars.

Rien qu'en décembre, les exportations automobiles du pays ont chuté de 6,7% en glissement annuel pour étendre leur baisse annuelle à un cinquième mois consécutif.

Les exportations de voitures du pays se sont affaissées depuis août en termes d'unités, après avoir augmenté de 11,6% en juillet, a indiqué le ministère.

Les exportations automobiles coréennes en baisse de 1,9% en 2019 - 1

Les livraisons à l'étranger de voitures de Hyundai Motor Co., le plus grand constructeur sud-coréen, ont bondi de 8,3% en décembre grâce aux SUV comme le Palisade et le Kona.

Les exportations de Kia Motors Corp., une filiale du groupe Hyundai Motor, ont plongé de 21,4% au cours de la même période en raison des efforts de l'entreprise pour réduire les stocks à l'étranger.

La production automobile du pays a décliné de 1,9% en 2019 pour s'établir à 3,95 millions d'unités, suite à une baisse de la production chez Renault Samsung Motors Corp. et des grèves chez GM Korea Co.

Les ventes intérieures ont diminué de 1,8% l'an dernier pour atteindre 1,78 million d'unités.

Sur le volume, les voitures importées représentaient 263.000 unités, en baisse de 6,4% sur un an, principalement à cause des ventes chancelantes des voitures japonaises dans le prolongement du conflit commercial entre Séoul et Tokyo.

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page