Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

La Corée du Sud et la Chine tiennent des pourparlers de niveau opérationnel sur la paix dans la péninsule, les liens bilatéraux

Actualités 16.01.2020 à 22h45

SEOUL, 16 jan. (Yonhap) -- La Corée du Sud et la Chine ont tenu ce jeudi à Séoul des pourparlers de défense de niveau opérationnel sur les moyens de promouvoir la paix dans la péninsule coréenne et de renforcer la coopération bilatérale, a déclaré le ministère de la Défense.

Au cours de la 18e série de consultations politiques bilatérales, Lee Won-ik, directeur général de la politique internationale au ministère de la Défense nationale, et son homologue chinois, Song Yan Chao, ont échangé leurs évaluations de la récente situation sécuritaire dans la péninsule, selon le ministère.

Les deux hommes ont souligné le rôle de Pékin, ainsi que de la communauté internationale, pour dénucléariser la Corée du Nord et établir une paix permanente dans la péninsule coréenne, a-t-il ajouté.

Les négociations de dénucléarisation entre Washington et Pyongyang sont au point mort depuis l'échec du sommet entre le président américain Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un à Hanoï en février 2019.

Diverses mesures visant à approfondir les liens bilatéraux ont également été abordées, comme la visite du ministre sud-coréen de la Défense en Chine et le renforcement des mécanismes de communication entre les deux parties, selon le ministère.

«Avec l'objectif d'élever les relations bilatérales d'un cran, les deux parties sont convenues de faire des efforts proactifs pour renforcer la coopération dans les domaines de la défense», a indiqué le ministère dans un communiqué.

Séoul et Pékin envisagent de mettre en place des lignes de communication supplémentaires entre leurs marines et leurs forces aériennes. Séoul et Pékin maintiennent actuellement une ligne de communication entre leurs armées de terre.

Les échanges militaires bilatéraux ont repris récemment, après la grave détérioration des relations diplomatiques suite à l'installation d'un système américain de défense antimissile, le THAAD, en Corée du Sud.

Le président chinois Xi Jinping devrait se rendre en Corée du Sud au cours du premier semestre de cette année, selon des responsables. Le président Moon Jae-in a invité Xi lors de leur sommet à Pékin le mois dernier.

Le ministre de la Défense Jeong Kyeong-doo (à gauche) s'entretient avec le ministre chinois de la Défense Wei Fenghe (à droite) en marge du Sommet sur la sécurité en Asie à Singapour le 1er juin 2019. (Photo fournie par le ministère de la Défense. Archivage et revente interdits)

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page