Go to Contents Go to Navigation

La première fusée spatiale fabriquée en Corée du Sud sera lancée en 2021

Science/Tech 19.01.2020 à 12h01

GOHEUNG, 19 jan. (Yonhap) -- La première fusée sud-coréenne porteuse de satellite construite localement sera lancée début 2021, a annoncé dimanche l'Institut coréen de recherche aérospatiale (KARI), ouvrant un nouveau chapitre dans le programme d'exploration spatiale du pays.

La fusée Nuri à trois étages, qui peut transporter un satellite de 1,5 tonne en orbite basse, est soumise à des tests approfondis au centre spatial Naro à Goheung, à 485 kilomètres au sud de Séoul, alors que le modèle de vol qui sera lancé dans l'espace sera assemblé plus tard cette année, selon le KARI.

La fusée Nuri est composée d'un premier étage qui est un regroupement de quatre moteurs à propulsion liquide de 75 tonnes. Celui-ci est attaché à un seul moteur de 75 tonnes formant le deuxième étage. Le troisième étage comporte un moteur d'une poussée de 7 tonnes qui placera la charge utile en orbite à 600-800 kilomètres de la Terre.

La première fusée spatiale fabriquée en Corée du Sud sera lancée en 2021 - 1

Une fois l'assemblage accompli, la première fusée avec une charge utile factice devrait être lancée dans l'espace en février de l'année prochaine, la deuxième, transportant un vrai satellite, devant l'être en octobre.

Séoul a affecté plus de 1.900 milliards de wons (1,6 milliard de dollars) à partir de mars 2010 pour concevoir et développer Nuri de 200 tonnes et 47,2 mètres de long, ou Korea Space Launch Vehicle-2.

Le pays espère que ce projet de lancement lui permettra d'acquérir l'expertise et le savoir-faire nécessaires pour construire des fusées encore plus sophistiquées ainsi que des installations de soutien au lancement.

La quatrième économie d'Asie a envoyé la fusée Naro de 140 tonnes dans l'espace et placé un satellite de 100 kilogrammes en orbite en janvier 2013 après deux tentatives infructueuses, mais le premier étage avait été construit en Russie, avec seulement le deuxième étage beaucoup plus petit fabriqué dans le pays.

«Nous avons rencontré quelques difficultés de la fin de 2015 au début de 2016 pendant la phase de conception et de construction du prototype de la fusée de 75 tonnes, mais le programme a progressé de manière ordonnée, le KARI ayant réussi à envoyer la nouvelle fusée dans l'espace dans le cadre de son test de vérification en novembre 2018», a déclaré Ko Jeong-hwan, chef du bureau du programme KSLV-2.

Le véhicule d'essai monomoteur qui équivaut au deuxième étage de la fusée Nuri a atteint une altitude de 209 kilomètres de la surface de la Terre et a volé 429 kilomètres.

Le KARI a déclaré qu'en plus de la fusée, il était en train de construire sa propre rampe de lancement de 45,6 mètres de haut pour la fusée Nuri qui aura des câbles ombilicaux et des protections qui se détacheront du véhicule spatial juste avant le décollage. L'ancienne plate-forme construite en coopération avec la Russie était destinée à la fusée Naro de 33 mètres de long et ne pouvait pas être réutilisée.

(Photo fournie par l'Institut coréen de recherche aérospatiale (KARI). Revente et archivage interdits)

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page