Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Ri Su-yong parmi les 5 vice-présidents du parti du Travail remplacés lors d'une récente réunion

Corée du Nord 19.01.2020 à 11h47

SEOUL, 19 jan. (Yonhap) -- Ri Su-yong, ancien ministre nord-coréen des Affaires étrangères et vice-président du Comité central du parti du Travail au pouvoir, faisait partie des cinq hauts fonctionnaires nord-coréens remplacés lors d'une récente réunion plénière du parti, a indiqué un rapport du Nord ce dimanche.

Le 1er janvier, Pyongyang a annoncé un remaniement important du personnel du parti, révélant le résultat d'une réunion plénière de quatre jours du comité central du parti du Travail. Mais le rôle de ceux qui ont été licenciés lors du remaniement n'a pas été rendu public à ce moment-là.

Les détails de la récente reconfiguration du parti ont été cependant révélés avec la divulgation samedi par le régime de la composition du comité funéraire de 70 membres créé pour la cérémonie des funérailles de la combattante pour l'indépendance du pays et héroïne nationale Hwang Sun-hui.

Cette photo, publiée le 1er janvier 2020 par l'Agence centrale de presse coréenne (KCNA), montre une séance de photos lors de la réunion plénière du Comité central du Parti du travail au pouvoir en Corée du Nord, la veille. (Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)

Selon la liste, cinq des 12 vice-présidents du comité central du parti, dont Ri, ne se sont pas présentés, un signe qu'ils n'ont pas conservés leur siège.

Outre Ri, Pak Kwang-ho, vice-président et directeur du département de propagande et d'agitation du parti, ainsi que Kim Phyong-hae, Thae Jong-su et An Jong-su ont été remplacés.

Le sort de Ri et des quatre autres a été remis en question en raison de leur absence lors d'une séance photo dans le cadre de la réunion de quatre jours qui s'est terminée le dernier jour de 2019.

Selon le résultat de la réunion du parti, Ri, 85 ans, aurait été remplacé par l'ancien ambassadeur de Corée du Nord en Russie, Kim Hyong-jun, qui a récemment été promu au poste de vice-président du parti du Travail.

Ayant également été promu vice-président, Ri Pyong-chol, qui a dirigé le développement récent des armements en Corée du Nord, et Ri Il-hwan ont respectivement repris les rôles de Thae et Park.

Un responsable du ministère sud-coréen de l'Unification a déclaré que davantage d'informations seront nécessaires pour confirmer le résultat du remaniement.

«Tous les hauts responsables du parti n'ont pas été inclus dans la liste du dernier comité funéraire», a précisé l'officiel sud-coréen.

Pendant ce temps, un rapport américain a suggéré un remplacement récent du ministre nord-coréen des Affaires étrangères, Ri Yong-ho.

Citant des responsables à Pyongyang, NK News a indiqué dans un reportage diffusé samedi que le ministre des Affaires étrangères avait été remplacé, même si on ne sait toujours pas qui lui a succédé.

Le ministre des Affaires étrangères était également absent de la séance photo à l'issue de la récente réunion du parti, suscitant des spéculations sur son sort.

Cette photo publiée par l'Agence centrale de presse coréenne (KCNA) le 1er janvier 2020 montre la réunion plénière du Comité central du Parti du travail au pouvoir en Corée du Nord la veille. (Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page