Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) Hyundai Motor : retour dans le vert au T4 2019

Actualités 22.01.2020 à 16h58

SEOUL, 22 jan. (Yonhap) -- Hyundai Motor Co., le plus grand constructeur automobile sud-coréen en matière de ventes, a déclaré ce mercredi avoir rebondi au quatrième trimestre de l'année dernière, aidé par une meilleure gamme de produits et un won faible.

Pour le trimestre octobre-décembre 2019, Hyundai Motor a enregistré un bénéfice net de 851,2 milliards de wons (730 millions de dollars) après une perte nette de 203,3 milliards de wons un an plus tôt, a indiqué la société dans un communiqué.

Le bénéfice d'exploitation a plus que doublé pour atteindre 1.240 milliards de wons au quatrième trimestre, contre 501,1 milliards de wons un an plus tôt. Les ventes ont augmenté de 11% de 25.230 milliards à 27.870 milliards de wons au cours de la même période.

Pour l'ensemble de l'année 2019, le bénéfice net a presque doublé pour s'établir à 3.260 milliards de wons, contre 1.650 milliards de wons l'année précédente. Le bénéfice d'exploitation a grimpé de 52% de 2.420 milliards à 3.680 milliards de wons, tandis que les ventes ont augmenté de 9,3% à 105.790 de wons après avoir été de 96.810 milliards de wons.

«L'ajout de nouveaux modèles tels que le SUV Palisade et la version améliorée de la berline Grandeur à la gamme ainsi que la forte demande pour ces modèles ont dopé le résultat trimestriel», a déclaré Koo Za-yong, vice-président de la division relations avec les investisseurs de Hyundai, lors d'une conférence téléphonique avec des analystes après la publication des résultats.

(LEAD) Hyundai Motor : retour dans le vert au T4 2019 - 1

Outre l'amélioration de la gamme de produits, la diminution des incitations pour les travailleurs et les taux de change favorables ont également contribué à consolider les résultats trimestriels, a-t-il ajouté.

Le dollar a augmenté à une moyenne de 1.175,81 wons au quatrième trimestre, contre 1.127,52 wons un an plus tôt, selon la Banque de Corée (BOK). Un won faible rend les exportations sud-coréennes plus compétitives sur les marchés étrangers et augmente la valeur des bénéfices rapatriés.

Les actions de Hyundai Motor ont bondi de 8,6% à 127.000 wons ce mercredi, surpassant de loin la progression de 1,23% du Kospi. Le titre Kia Motors a progressé de 2,4% pour s'établir à 42.600 wons.

Concernant l'avenir, Hyundai Motor a déclaré qu'il continuerait à se concentrer sur l'amélioration de la rentabilité pour atteindre une marge bénéficiaire d'exploitation de 5% cette année, supérieure aux 3,5% qu'il a affichés l'année dernière.

Pour atteindre cet objectif dans un contexte de ralentissement économique, Hyundai Motor a également déclaré qu'il renforcera encore sa gamme avec de nouveaux modèles de SUV tels que le Tucson et le GV70. Le GV70 sera lancé sous sa marque indépendante Genesis plus tard cette année.

En 2020, le constructeur de la berline Sonata et du SUV Santa Fe vise à vendre un total de 4,58 millions de véhicules sur les marchés mondiaux. L'objectif est supérieur de 3,5% aux 4,42 millions d'unités vendues l'année dernière.

Le constructeur a déclaré s'attendre à ce que la forte demande du Palisade aux Etats-Unis continue de stimuler ses ventes globales, avec de nouveaux modèles tels que les récents compact Avante, SUV Tucson et GV80 qui seront lancés sur le plus grand marché automobile au monde cette année.

La société prévoit de renforcer sa gamme indépendante Genesis en augmentant le nombre de modèles à six en 2021 par rapport à quatre aujourd'hui. En plus des berlines G70, G80 et G90 actuelles et du SUV GV80 lancé en Corée la semaine dernière, il ajoutera le GV70 plus tard cette année et un modèle tout électrique l'année prochaine.

«Cette année, Hyundai ambitionne de vendre 116.000 modèles Genesis sur les marchés mondiaux, tout en étudiant le meilleur moment pour pénétrer les marchés européens et chinois avec des modèles Genesis», a déclaré le vice-président exécutif Lee Yong-woo, chef de la marque Genesis.

En 2019, 83.275 unités des trois berlines Genesis ont été vendues dans des dizaines de pays, dont les Etats-Unis, le Canada et la Russie, ainsi qu'au Moyen-Orient.

Quant aux ventes médiocres en Chine, Hyundai a déclaré qu'il maintiendrait les stocks locaux à des niveaux gérables. Le but est de relancer les ventes sur le plus grand marché automobile mondial au second semestre en proposant des modèles compétitifs spécialement conçus pour le marché local.

Le SUV Palisade. (Photo fournie par Hyundai Motor. Revente et archivage interdits)

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page