Go to Contents Go to Navigation

L'UE exhorte la Corée du Nord à respecter le moratoire sur les essais nucléaires et balistiques

Actualités 23.01.2020 à 13h48

SEOUL, 23 jan. (Yonhap) -- L'Union européenne (UE) a appelé la Corée du Nord à respecter son moratoire sur les tests nucléaires et balistiques alors que Pyongyang menace de mettre fin à son engagement pour cause de «politique hostile» des Etats-Unis.

A l'ouverture de la Conférence du désarmement hier, l'UE a déclaré que la Corée du Nord devait revenir à la table des négociations et s'abstenir d'effectuer de nouvelles provocations.

«Les lancements répétés de missiles balistiques de la République populaire démocratique de Corée (RPDC), en violation des multiples résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies, continuent à entraver le travail international en vue de construire la confiance et d'établir une paix durable et la sécurité sur la péninsule coréenne», a-t-elle déclaré en faisant référence au Nord par son nom officiel.

«Jusqu'à ce que la RPDC prenne des actions concrètes, nous continuerons à appliquer strictement les sanctions existantes», a-t-elle ajouté.

La Corée du Nord a menacé à plusieurs reprises de mettre un terme au moratoire imposé par le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un lui-même sur les tests nucléaires et de missiles à longue portée sur fond d'impasse dans les discussions de dénucléarisation avec les Etats-Unis.

L'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA) avait rapporté le 1er janvier que Kim Jong-un avait déclaré lors d'une réunion du Parti du travail n'avoir aucune raison de maintenir le moratoire, en ajoutant que le monde sera témoin d'une «nouvelle arme stratégique» dans un avenir proche.

Récemment, Ju Yong-chol, conseiller à la mission nord-coréenne auprès des Nations unies à Genève, a renouvelé la menace en accusant Washington d'imposer «les sanctions les plus brutales et inhumaines» contre Pyongyang.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page