Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Le «Jikji», le premier livre imprimé au monde, sera traduit en français

Actualités 27.01.2020 à 14h18

CHEONGJU, 27 jan. (Yonhap) -- Le Musée de l'imprimerie ancienne de Cheongju créera un site Internet cette année qui présentera des versions traduites en plusieurs langues étrangères, dont le français, du «Jikji», le premier livre au monde à avoir été imprimé avec des caractères métalliques amovibles, ont annoncé ce lundi des responsables de la municipalité de Cheongju.

L'ouvrage, écrit pas le moine Baegun (1298-1374) sur les enseignements zen de grands prêtres bouddhistes, a été imprimé par deux de ses disciples en 1377. En 2001, l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (Unesco) a confirmé que le Jikji était le livre le plus ancien imprimé avec des caractères métalliques amovibles et l'a inclus dans le programme Mémoire du monde.

Le musée à Cheongju, à 137 km au sud de Séoul, traduira les idéogrammes du chinois ancien en coréen, anglais, japonais, chinois, français, espagnol, arabe et italien. Les traductions seront ensuite disponibles sur le site qui devrait voir le jour en août, juste avant le début du festival international Jikji Korea (4-8 septembre).

«Nous créerons un site Web dans plusieurs langues pour promouvoir efficacement le "Jikji" dans le monde», a expliqué un représentant du musée. Le gouvernement et la mairie apporteront respectivement 270 millions de wons (231.000 dollars) et 540 millions de wons au projet, a ajouté la municipalité.

Le «Jikji», le premier livre au monde à avoir été imprimé avec des caractères métalliques amovibles, en 1377.

xb@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page