Go to Contents Go to Navigation

(2e LD) Nouveau coronavirus : le niveau d'alerte relevé à «avertissement»

Actualités 27.01.2020 à 16h35
Ministre de la Santé

SEOUL, 27 jan. (Yonhap) -- Le gouvernement a relevé ce lundi le niveau d'alerte contre les maladies infectieuses d'un cran à «avertissement» ou «orange» sur fond d'intensification des craintes sur la propagation du nouveau type de coronavirus dans le pays.

Cette décision a été prise lors d'une réunion d'urgence dirigée par le ministre de la Santé et des Affaires sociales Park Neung-hoo alors que la Corée du Sud a annoncé plus tôt dans la journée un quatrième cas de contamination au nouveau virus qui a fait 80 morts jusqu'à présent en Chine. La nouvelle souche du coronavirus a infecté 2.794 personnes dans 14 pays du monde.

L'alerte orange est la troisième la plus élevée dans le système comptant quatre niveaux et signifie une propagation limitée sur le territoire national. Le pays avait maintenu son niveau d'alerte à «jaune».

«L'ensemble du gouvernement est entièrement engagé à contenir l'entrée et la propagation du nouveau coronavirus», a déclaré Park. Il a ensuite demandé la coopération totale de tous les Sud-Coréens de sorte à ce que le pays puisse surmonter la crise sanitaire.

Lors de la réunion qui s'est tenue à Sejong, à 130 km au sud de Séoul, le ministère de la Santé et des Affaires sociales a déclaré que les inspections de quarantaine seraient redoublées avec un plus grand effort déployé pour prévenir l'entrée du virus et une gestion plus stricte des personnes suspectées d'avoir été infectées.

Il a ajouté que les établissements médicaux locaux ont reçu le conseil de renforcer leur capacité à faire face à l'épidémie à l'avenir avec des centres de soins spécialisés qui seront établis à traves le pays.

Le Centre médical national (NMC) sera chargé de soigner les patients et fournir des recherches et soutiens nécessaires aux autres institutions faisant face à la maladie.

Le ministère a également indiqué qu'un plus grand nombre de membres du personnel en charge de la santé publique et des forces militaires et policières seraient déployés aux postes de quarantaine dans les aéroports et ports du pays pour mieux contrôler les voyageurs arrivant dans le pays.

Les Centres coréens pour le contrôle et la prévention des maladies (KCDC), chargés de la quarantaine, ont souligné que le personnel médical devait soigneusement vérifier si les patients présentant des symptômes semblables à une grippe se sont rendus récemment en Chine. Ils ont noté que les personnes se sentant mal devaient aller à la clinique la plus proche et appeler les KCDC pour recevoir de l'aide.

Ils ont également demandé à la population de faire particulièrement attention à leur hygiène personnelle.

Les symptômes communs du coronavirus comprennent la fièvre, le mal de gorge et les difficultés respiratoires et les cas aigus entraînent des frissons et courbatures. Des experts de la santé ont affirmé que les personnes âgées et celles atteintes de troubles secondaires devaient être plus vigilantes.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page