Go to Contents Go to Navigation

L'OCDE réduit encore le taux de croissance potentielle de la Corée du Sud

Economie 28.01.2020 à 11h06
(Photomontage fourni par Yonhap News TV)

SEOUL, 28 jan. (Yonhap) -- Le taux de croissance économique potentielle de la Corée du Sud pourrait avoir été durablement réduit, apparemment en raison de la diminution régulière de sa main-d'œuvre et de sa productivité, selon un rapport de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) publié ce mardi.

Selon le compte-rendu, le taux de croissance potentielle du pays pour l'année est estimé à 2,5%, en baisse de 0,2 point de pourcentage par rapport à l'année précédente.

Il fait référence au taux maximum auquel une économie peut croître sans déclencher d'inflation.

Le taux de la Corée du Sud est en baisse régulière depuis 2010 au moins, date à laquelle il a augmenté de 0,1 point de pourcentage par rapport à l'année précédente pour atteindre 3,9%. Il est ensuite tombé sous la barre des 3% pour la première fois de l'histoire en 2018.

L'OCDE a estimé le taux de croissance potentielle du pays à 2,4% pour 2021.

«Une baisse du taux de croissance potentielle est inévitable à long terme, compte tenu de la tendance dans les changements économiques du pays», a déclaré Joo Won, chercheur à l'Institut de recherche Hyundai (HRI). «Un faible taux de croissance d'environ 2% indique que la Corée du Sud est peut-être tombée dans le piège de la faible croissance, au lieu d'une baisse temporaire du taux de croissance.»

Les experts citent ici la chute rapide de la population en âge de travailler comme l'une des principales causes de la réduction du potentiel de croissance du pays.

Le pays du Matin-Clair a l'un des taux de natalité les plus bas au monde, ce qui en fait également l'une des sociétés qui vieillissent le plus rapidement.

Sa population en âge de travailler, ou personnes âgées de 15 à 64 ans, s'est contractée de 0,3% par rapport à l'année précédente en 2017, marquant sa première baisse en glissement annuel.

L'économie locale a progressé de 2% par rapport à l'année précédente en 2019, la plus faible augmentation depuis 2009, lorsque la quatrième économie d'Asie a crû de 0,7% en glissement annuel après la crise financière mondiale de 2008.

L'économie sud-coréenne devrait connaître une hausse de 2,3% cette année, selon la Banque de Corée (BOK), marquant à nouveau la croissance annuelle la plus lente depuis 2009, à l'exception de l'année dernière.

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page