Go to Contents Go to Navigation

(2e LD) La Corée du Nord met en place un «système national de quarantaine d'urgence» pour le coronavirus

Corée du Nord 28.01.2020 à 21h56
(2e LD) La Corée du Nord met en place un «système national de quarantaine d'urgence» pour le coronavirus - 1

SEOUL, 28 jan. (Yonhap) -- La Corée du Nord a mis en place un dispositif national de quarantaine d'urgence alors qu'elle intensifie ses efforts pour prévenir la propagation d'une nouvelle souche de coronavirus dans le pays, a indiqué ce mardi un portail Internet nord-coréen.

Au sujet de la propagation rapide de l'épidémie, le portail Internet de propagande Naenara a déclaré que «la Corée du Nord a déclaré une transition de son système de quarantaine vers le système national de quarantaine d'urgence et mène activement des projets pour prévenir les maladies causées par le virus».

Le portail Internet a également déclaré que le pays est sur le point d'interdire tout voyage en Corée du Nord dans les zones où des épidémies de coronavirus ont été signalées et qu'il effectue des contrôles médicaux sur les personnes qui reviennent de voyages d'affaires à l'étranger.

Mardi également, le journal officiel de la Corée du Nord a fait état du renforcement des efforts de quarantaine du pays.

«Des mesures d'urgence sont en train d'être mises en place pour prendre des mesures préventives contre la maladie infectieuse du nouveau coronavirus qui a suscité ces derniers jours de grandes inquiétudes et préoccupations au sein de la communauté internationale dans le domaine de la santé publique», a déclaré le Rodong Sinmun.

Celui-ci a présenté en détail les mesures comme l'envoi dans chaque région d'officiels du ministère de la Santé publique, la distribution de documents de sensibilisation à l'hygiène dans les établissements de santé, le renforcement des efforts de contrôle sanitaire aux frontières et dans les ports et aéroports, le placement en quarantaine de personnes suspectes et l'accroissement de la production de médicaments antiviraux.

«Les travailleurs dans le domaine du contrôle sanitaire sont dévoués pour mettre en œuvre des mesures de quarantaine complètes pour que la maladie infectieuse du nouveau type de coronavirus n'entre jamais dans notre pays», a-t-il souligné, laissant entendre qu'il n'y aurait aucun cas de contamination confirmé.

Le journal a également rapporté la situation de l'épidémie dans le monde, citant des cas confirmés en Corée du Sud, aux Etats-Unis et au Japon.

Depuis l'apparition de la maladie en Chine, le Nord a fermé ses frontières avec le pays voisin à travers lesquelles la plupart des étrangers entrent dans le pays reclus.

Par ailleurs, le ministère sud-coréen de l'Unification a déclaré suivre étroitement la Corée du Nord alors que Séoul a intensifié ses efforts pour endiguer la propagation du virus après quatre cas confirmés de la maladie.

La Corée du Nord a demandé aux officiels sud-coréens stationnés au bureau de liaison intercoréen, situé à la ville frontalière de Kaesong, au Nord, de porter un masque dans le cadre de ses efforts de quarantaine renforcés, selon le ministère.

La Corée du Sud vérifie aussi la température corporelle des officiels se dirigeant vers le bureau. Auparavant, les autorités relevaient leur température seulement lors du retour au Sud.

«Il est nécessaire de surveiller la situation (au Nord)», a déclaré aux journalistes un officiel du ministère en ajoutant que la possibilité de voir la pneumonie de Wuhan se répandre entre les deux Corées à travers un contact humain semble faible.

lsr@yna.co.kr

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page