Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Le Cambodge espère attirer les investissements sud-coréens, selon Hun Sen

Actualités 04.02.2020 à 19h46

SEOUL, 04 fév. (Yonhap) -- Le Premier ministre cambodgien Hun Sen a déclaré ce mardi que son pays espère attirer davantage d'investissements de la Corée du Sud grâce à un pacte permettant d'éviter la double imposition entre les deux pays.

Lors de sa rencontre avec le président Moon Jae-in au bureau présidentiel, Hun Sen a souligné que les relations bilatérales se développent continuellement, comme en témoignent la signature du pacte et d'un accord sur l'entraide judiciaire en matière pénale en novembre dernier.

«Je suis particulièrement heureux que les deux nations aient signé le pacte visant à éviter la double imposition. J'espère que cela permettra à davantage d'investisseurs (sud-coréens) de venir au Cambodge», a-t-il déclaré à Moon.

Le Premier ministre cambodgien a demandé à Moon d'encourager davantage d'entreprises sud-coréennes à faire des affaires dans son pays.

Il a également noté que le Cambodge a commencé à exporter des produits à base de mangue vers la Corée du Sud au début de cette année.

Moon a convenu que les liens bilatéraux continuent de se renforcer.

Les deux nations ont lancé une étude conjointe sur la signature d'un accord de libre-échange bilatéral en novembre dernier.

Le volume des échanges bilatéraux est passé de 870 millions de dollars deux ans plus tôt à 1,3 milliard de dollars en 2019, selon l'Association coréenne du commerce international.

Moon a déclaré que la Corée du Sud coopérerait avec le Cambodge sur son projet d'accueillir un Sommet Asie-Europe (ASEM) plus tard dans l'année.

Il a également demandé le soutien du Cambodge pour que la Corée du Sud accueille le deuxième sommet du P4G en juin. P4G, ou Partnering for Green Growth and the Global Goals 2030, est une initiative publique-privée visant à lutter contre le changement climatique et à relever d'autres défis en matière de développement durable.

Le bureau présidentiel a qualifié la rencontre entre Moon et Hun Sen de «réunion», et non de sommet. Le Premier ministre est en Corée du Sud pour assister à un forum.

Il devait participer au sommet spécial Corée du Sud-ASEAN qui a eu lieu à Busan l'année dernière mais avait dû annuler le voyage pour se rendre aux côtés de sa belle-mère malade.

Le président Moon Jae-in (à droite) s'entretient avec le Premier ministre cambodgien Hun Sen au bureau présidentiel à Séoul le 4 février 2020.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page