Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(3e LD) Oscars 2020 : «Parasite» triomphe en décrochant 4 prix dont celui du meilleur film

Actualités 10.02.2020 à 15h11

SEOUL, 10 fév. (Yonhap) -- La comédie noire internationalement saluée par la critique «Parasite» de Bong Joon-ho a raflé quatre Oscars, dont ceux du meilleur film et du meilleur réalisateur, devenant ainsi le premier film non anglophone à réaliser un tel exploit.

Lors de la 92e cérémonie des Oscars tenue au théêtre Dolby de Los Angeles dimanche (heure locale des Etats-Unis), le septième long métrage de Bong, un récit de la division des classes, a remporté l'Oscar du meilleur film, soit le prix le plus prestigieux de la cérémonie.

Il a surclassé «The Irishman», «Jojo Rabbit», «Ford v Ferrari», «Little Women», «Joker», «Marriage Story», «Once Upon a Time in Hollywood» et «1917».

C'est la première fois qu'un film non anglophone reçoit la plus haute distinction de l'Academy of Motion Picture Arts and Sciences (AMPAS) en plus de 90 ans d'histoire.

Oscar du meilleur réalisateur

«Parasite» a également remporté les prix du meilleur réalisateur, du meilleur scénario original et du meilleur film étranger.

«Ecrire un scénario est un processus tellement solitaire, et nous n'écrivons jamais pour représenter notre pays. C'est le tout premier Oscar pour la Corée du Sud. Merci», a déclaré l'auteur par l'intermédiaire de son interprète dans un discours d'acceptation. «Je remercie ma femme de m'avoir toujours inspiré, et je remercie tous les acteurs ici avec moi aujourd'hui d'avoir fait vivre ce film.»

Le coscénariste Han a déclaré qu'il souhaitait partager cet honneur avec ses collègues et raconteurs d'histoires en Corée du Sud.

Les membres de l'équipe du film sud-coréen «Parasite» se congratulent lors de la remise du prix du meilleur film aux Oscars, le dimanche 9 février 2020 (heure américaine), au théâtre Dolby à Los Angeles, en Californie, à la 92e cérémonie des Oscars. (AFP=Yonhap)

Bong est le deuxième réalisateur asiatique à remporter le prix du meilleur réalisateur de l'Académie, après Ang Lee de Taïwan pour «L'Odyssée de Pi».

«Merci beaucoup», a-t-il déclaré. «Après avoir remporté le prix du meilleur film étranger, je pensais que j'avais fini pour aujourd'hui et étais prêt à me détendre.»

Il a également rendu hommage aux autres nommés de la catégorie, Martin Scorsese et Quentin Tarantino.

«Quand j'étais jeune et étudiais le cinéma, il y avait des paroles que j'avais profondément gravées dans mon cœur, qui est : le plus personnel est le plus créatif», a-t-il déclaré, pointant Scorsese et amenant le public à ovationner le réalisateur de 77 ans.

«Parasite» est également le deuxième film sous-titré à se voir à la fois attribuer les prix du meilleur réalisateur et du meilleur film étranger, après «Roma» d'Alfonso Cuaron l'année dernière.

Le lauréat de la Palme d'or du Festival de Cannes de l'année dernière est une satire familiale qui dépeint le système de classes sociales profondément enraciné à travers la vie de deux familles, une riche et une pauvre. On y retrouve l'humour et le sens du suspense caractéristiques de Bong.

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page