Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(3e LD) Coronavirus : Séoul discute avec Pékin pour envoyer un 3e avion vers Wuhan

International 10.02.2020 à 17h33

SEOUL, 10 fév. (Yonhap) -- La Corée du Sud est en discussion avec la Chine pour envoyer un troisième avion affrété à Wuhan, l'épicentre du nouveau coronavirus, afin d'évacuer d'autres ressortissants encore présents dans la ville chinoise, a fait savoir ce lundi le gouvernement lors d'un point de presse régulier sur la situation de la crise épidémique.

Le troisième rapatriement concernera des ressortissants sud-coréens et des membres chinois de leur famille. Seuls les conjoints, les parents et les enfants des ressortissants sud-coréens seront autorisés à monter dans l'avion. Le nombre de personnes à rapatrier est estimé à 150 sur un total de 230 encore à Wuhan.

«Il est prévu qu'un troisième avion parte mardi de l'aéroport international d'Incheon pour rentrer mercredi matin à l'aéroport international de Gimpo», a indiqué Kim Gang-lip, vice-ministre de la Santé et des Affaires sociales, en ajoutant que les discussions finales sont en cours avec la Chine.

Un établissement à la ville d'Icheon, dans la province du Gyeonggi, a été désigné comme leur lieu de confinement pendant deux semaines.

A leur retour, les rapatriés seront examinés et transférés vers l'établissement de quarantaine où il séjourneront pendant la durée d'incubation de 14 jours du virus.

L'ambassadeur sud-coréen en Chine Jang Ha-sung a indiqué que les autorités chinoises ont approuvé verbalement l'envoi d'un avion de rapatriement durant ce week-end.

«Actuellement, nous attendons la notification finale de la part de l'administration de l'aviation civile de la Chine concernant les détails sur l'opération d'évacuation», a dit Jang aux journalistes à Pékin.

«Nous pensons que cela arrivera bientôt», a-t-il ajouté.

Face à la crise du nouveau coronavirus qui est apparu pour la première fois dans la ville du centre de la Chine en décembre dernier, le gouvernement sud-coréen a renforcé ses mesures de quarantaine et ses politiques diplomatiques de manière à assurer la sécurité de ses concitoyens à Wuhan et dans ses environs.

Un total de 701 ressortissants sud-coréens ont déjà été rapatriés à bord de deux avions charters depuis Wuhan.

La Corée du Sud a détecté à ce jour un total de 27 cas de contamination.

Kim Gang-lip, vice-ministre de la Santé et des Affaires sociales, prend la parole lors d'une conférence de presse régulier sur la crise du coronavirus, le lundi 10 février 2020, au complexe gouvernemental à Sejong.

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page