Go to Contents Go to Navigation

Hyundai et le gouvernement américain signent un partenariat sur les technologies de l'hydrogène

Science/Tech 11.02.2020 à 11h02

SEOUL, 11 fév. (Yonhap) -- La société Hyundai Motor Co. a annoncé ce mardi qu'elle coopérerait avec le département de l'Energie des Etats-Unis pour promouvoir les véhicules à hydrogène et leur commercialisation sur le plus important marché automobile du monde.

Hyundai a signé un mémorandum d'entente (MoU) avec le département américain pour collecter et publier des données validées sur les technologies de pile à combustible à hydrogène et l'infrastructure d'hydrogène dans des conditions de fonctionnement réelles, a indiqué la firme dans un communiqué.

«Nous croyons fermement que les piles à combustible à hydrogène sont nécessaires pour un avenir durable. Nous sommes ravis que nos technologies puissent aider le département américain de l'Energie alors qu'il continue à explorer le potentiel futur de l'hydrogène», a déclaré Chung Eui-sun, vice-président exécutif du groupe Hyundai Motor, dans un communiqué.

Le vice-président exécutif du groupe Hyundai Motor, Chung Eui-sun (à dr.), serre la main du sous-secrétaire à l'Energie Mark W. Menezes avec en second plan une voiture à hydrogène Nexo devant le bâtiment du département de l'Energie à Washington, le 10 février 2020. (Photo fournie par le groupe Hyundai Motor. Revente et archivage interdits)

Hyundai espère que le partenariat aidera à surmonter les obstacles techniques et permettra de faire progresser les technologies de l'hydrogène et des piles à combustible dans tous les secteurs, a-t-il déclaré.

L'administration Donald Trump s'est engagée à utiliser toutes les sources d'énergie pour garantir que les besoins et les défis des Etats-Unis en matière de transport soient correctement satisfaits et résolus, a mis en avant le sous-secrétaire à l'Energie, Mark W. Menezes.

«Pour respecter cet engagement, il est essentiel que nous collaborions avec l'industrie. Nous sommes heureux de nous associer à Hyundai pour faire avancer les technologies des piles à combustible et de l'hydrogène, et ainsi assurer l'avenir durable des transports de notre pays», a-t-il ajouté.

Hyundai a fourni son premier SUV Nexo au département de l'Energie en 2019 et prévoit d'en livrer cinq autres pour le soutenir à travers les travaux visant à accélérer les progrès des technologies de l'hydrogène et des piles à combustible dans une variété d'applications, selon le communiqué.

Pour prendre la tête du marché des véhicules à hydrogène, Hyundai a annoncé fin 2018 son plan d'investissement de 7.600 milliards de wons pour des partenariats avec des sociétés de pièces automobiles, des activités de recherche et développement ainsi que l'expansion des installations d'ici 2030.

Hyundai ambitionne d'établir une usine capable de produire 50.000 véhicules à hydrogène par an d'ici 2030. Elle vise également la vente de 200.000 systèmes de piles à combustible à hydrogène par an sur les marchés mondiaux d'ici la même année.

Cette année, Hyundai a pour objectif d'écouler 10.100 véhicules Nexo, principalement à des organisations et entreprises publiques, soit plus du double des 4.194 unités vendues l'année dernière.

Le véhicule électrique à pile à combustible à hydrogène Nexo. (Photo fournie par Hyundai Motor. Revente et archivage interdits)

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page