Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) Coronavirus : le 3e avion de rapatriement partira ce soir pour Wuhan

International 11.02.2020 à 13h57
Des ressortissants sud-coréens rapatriés par un avion affrété de la ville chinoise de Wuhan arrivent à l'aéroport international de Gimpo, le 1er février 2020.

SEOUL, 11 fév. (Yonhap) -- La Corée du Sud enverra ce soir un troisième avion affrété vers Wuhan, l'épicentre du nouveau coronavirus, afin d'évacuer d'autres ressortissants encore présents dans la ville chinoise, a fait savoir ce mardi le ministère des Affaires étrangères.

Selon le plan du gouvernement, le troisième avion partira vers 20h45 de l'aéroport international d'Incheon en direction de l'aéroport international de Wuhan Tianhe.

«Nous avons obtenu l'autorisation officielle pour l'opération de rapatriement par avion ce soir», a fait savoir Kim Gang-lip, vice-ministre de la Santé et des Affaires sociales et chef de la cellule de crise auprès du gouvernement, lors d'un point de presse régulier.

Ce troisième rapatriement concernera environ 170 ressortissants sud-coréens et membres chinois de leur famille, contrairement aux deux premiers rapatriements où les personnes de nationalité chinoise n'avaient pu embarquer.

Néanmoins, seuls les conjoints, les parents et les enfants des ressortissants sud-coréens seront autorisés à monter dans l'avion. Ils devront présenter des documents prouvant leur lien de parenté.

L'heure exacte du retour de l'avion à Séoul prévu ce mercredi est encore incertaine comme le processus de vérification des documents des membres chinois des familles prendra du temps en plus du contrôle sanitaire à l'aéroport de Wuhan, a ajouté Kim.

Lee Sang-jin, vice-ministre adjoint des Affaires étrangères pour les ressortissants sud-coréens à l'étranger et les affaires consulaires, dirigera l'équipe de réponse rapide du gouvernement qui sera à bord de l'avion. L'équipe sera composée d'une dizaine de membres, comprenant le personnel médical du Centre médical national (NMC) et des officiels gouvernementaux chargés de la quarantaine.

A leur retour, les rapatriés seront transférés vers un établissement à la ville d'Icheon, dans la province du Gyeonggi, qui a été désigné comme leur lieu de confinement pendant deux semaines, la durée d'incubation du virus.

Le gouvernement profitera aussi de ce vol pour fournir des produits de secours comme des médicaments et des masques de protection au consulat général sud-coréen à Wuhan.

Après la troisième évacuation, il restera encore une centaine de ressortissants sud-coréens dans la ville chinoise.

Ceux qui n'ont pas demandé de rentrer en Corée du Sud avec l'avion affrété semblent avoir décidé de rester en Chine en raison de leur travail.

Kim Gang-lip, vice-ministre de la Santé et des Affaires sociales et chef de la cellule de crise auprès du gouvernement, prend la parole lors d'un point de presse régulier, le lundi 10 février 2020, au complexe gouvernemental à Sejong.

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page