Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Le conseiller adjoint à la sécurité nationale part pour la Russie

International 12.02.2020 à 20h14

SEOUL, 12 fév. (Yonhap) -- Le conseiller adjoint à la sécurité nationale Kim Hyun-chong est parti ce mercredi en Russie afin semblerait-il de discuter des initiatives du président Moon Jae-in pour approfondir les échanges et la coopération intercoréens pour faire avancer les négociations de dénucléarisation.

Kim a entamé un voyage de quatre jours à Moscou, selon des sources associées au Parti Démocrate, au pouvoir.

Il a été aperçu plus tôt à l'aéroport international d'Incheon, à l'ouest de Séoul. Ce voyage à Moscou fait suite à sa récente visite à Washington.

La raison exacte de son voyage dans la capitale russe est inconnue, mais de nombreux observateurs ont déclaré que Kim profitera probablement de sa visite pour expliquer la volonté du président sud-coréen d'avoir des échanges transfrontaliers actifs avec la Corée du Nord, notamment l'idée qu'il a récemment proposée d'autoriser les voyages individuels en Corée du Nord.

Le chef de l'Etat espère qu'une expansion des échanges intercoréens puisse contribuer à apaiser les tensions et favoriser la reprise des pourparlers de dénucléarisation entre Pyongyang et Washington.

Les pourparlers de dénucléarisation sont au point mort depuis l'échec du sommet entre le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un et le président américain Donald Trump en février 2019.

Moscou soutient un assouplissement des sanctions imposées à Pyongyang dans le cadre des efforts visant à faciliter les négociations sur la dénucléarisation.

En début de semaine, Alex Wong, l'envoyé nucléaire adjoint des Etats-Unis, était à Séoul pour rencontrer des responsables sud-coréens et discuter de la poursuite de la coordination «sur la réalisation de nos objectifs communs de dénucléarisation complète et d'instauration d'une paix durable dans la péninsule coréenne», selon un porte-parole du département d'Etat.

Wong serait parti pour la Russie mercredi. Selon certaines sources, Kim serait monté à bord du même vol que celui du responsable américain.

Les observateurs ont déclaré que Kim devrait également discuter des moyens d'améliorer les liens bilatéraux avec la Russie pendant le voyage, les deux pays fêtant cette année le 30e anniversaire de l'établissement de liens diplomatiques, et discuter de la visite du président russe Vladimir Poutine en Corée du Sud, qui pourrait avoir lieu au cours du premier semestre.

Kim Hyun-chong

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page