Go to Contents Go to Navigation

Le principal parti d'opposition va fusionner avec deux partis mineurs avant les élections d'avril

National 13.02.2020 à 21h10

SEOUL, 13 fév. (Yonhap) -- Le principal parti d'opposition, le Parti Liberté Corée (PLC), a approuvé ce jeudi un projet de fusion avec deux partis mineurs conservateurs avant les élections législatives d'avril.

Le PLC a donné le feu vert à une proposition de fusion avec le Nouveau parti conservateur et Onward for Future 4.0. Une commission préparant la fusion envisage le lancement du nouveau parti lundi.

«Nous faisons pression pour fusionner avec tous les partis, les politiciens et les groupes civiques qui soutiennent la Constitution et les principes de la démocratie libre et de l'économie de marché», a déclaré le parti.

En novembre, le président du PLC Hwang Kyo-ahn a annoncé que les partis conservateurs avaient l'intention d'unir leurs forces pour tenter de remporter les élections du 15 avril.

Si les trois partis fusionnent, le nombre total de leurs députés passera à 115 à l'Assemblée nationale, qui compte 295 membres. Le Parti Démocrate au pouvoir contrôle 129 sièges.

Le comité préparant la fusion a décidé de donner à la formation envisagée le nom de Parti pour l'intégration future.

Hwang Kyo-ahn, chef du Parti Liberté Corée, lors d'une réunion du parti à l'Assemblée nationale à Séoul le 13 février 2020.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page