Go to Contents Go to Navigation

Coronavirus : Pyongyang prolonge la quarantaine des étrangers jusqu'au 1er mars

Corée du Nord 14.02.2020 à 08h53

MOSCOU, 13 fév. (Yonhap) -- La Corée du Nord a prolongé de deux semaines, jusqu'au 1er mars, la période de quarantaine pour les diplomates étrangers et les représentants des organisations internationales dans le cadre de ses efforts de prévention contre le nouveau coronavirus, également connu sous le nom de Covid-19, a déclaré jeudi l'ambassade de Russie à Pyongyang.

Plus tôt ce mois-ci, le pays communiste avait décidé de placer les étrangers en quarantaine jusqu'au 15 février dans le but d'empêcher la propagation du virus mortel originaire de Wuhan, dans le centre de la Chine, fin décembre.

Dans un message publié sur Facebook, l'ambassade a déclaré avoir reçu à nouveau un avis du ministère nord-coréen des Affaires étrangères indiquant que la période de quarantaine et de surveillance médicale avait été étendue à 30 jours par rapport aux 15 jours précédents.

L'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA) a rapporté mercredi que le présidium de l'Assemblée populaire suprême (APS) a approuvé la prolongation, citant des résultats de recherche selon lesquels le nouveau coronavirus a une période d'incubation de 24 jours, alors que celle-ci est largement connue pour être de 14 jours.

Les étrangers résidant dans le royaume ermite devront se soumettre à la période de quarantaine prolongée «sans condition», selon le rapport.

Le Nord n'a pas encore signalé de cas de Covid-19 qui a tué plus de 1.300 personnes dans la Chine voisine.

Les mesures sont intervenues alors que la maladie, une fois entrée dans le pays, pourrait devenir incontrôlable compte tenu de la faiblesse des fournitures et des infrastructures médicales du pays.

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page