Go to Contents Go to Navigation

KLM présente des excuses pour avoir interdit l'utilisation de toilettes à des passagers coréens

National 14.02.2020 à 14h19

SEOUL, 14 fév. (Yonhap) -- La compagnie aérienne hollandaise KLM Royal Dutch Airlines a présenté des excuses ce vendredi pour ne pas avoir autorisé des passagers sud-coréens à utiliser des toilettes sur fond de craintes grandissantes sur le nouveau coronavirus, appelé également Covid-19.

Cet incident a eu lieu dans un avion de KLM parti d'Incheon pour Amsterdam le 10 février alors qu'une note écrite en coréen a été affichée sur la porte de toilettes, indiquant «Toilettes réservées uniquement aux membres d'équipage».

Réserver des toilettes pour les membres d'équipage n'est pas une politique de KLM. Un membre de l'équipage a posté la note écrite seulement en coréen mais nous reconnaissons que c'est une faute grave qui peut être interprétée comme un acte discriminatoire, a dit un responsable de KLM lors d'une conférence de presse à Séoul.

Un passager a pris une photo de la note et l'a partagée avec plusieurs amis via un réseau social.

Depuis son apparition à Wuhan à la fin de l'année dernière, le nouveau coronavirus a tué plus de 1.480 personnes en Chine continentale jusqu'à vendredi. Il a touché plus de 20 pays, dont les Etats-Unis.

En Corée du Sud, le virus a infecté 28 personnes jusqu'à présent.

Des responsables de la compagnie aérienne hollandaise KLM Royal Dutch Airlines présentent des excuses le vendredi 14 février 2020 à l'hôtel Four Seasons à Séoul pour une note qui a été affichée sur la porte de toilettes dans un avion et qui indiquait «Toilettes réservées uniquement aux membres d'équipage».
Une note indiquant «Toilettes réservées uniquement aux membres d'équipage» est affichée sur la porte de toilettes dans un avion de la compagnie aérienne hollandaise KLM Royal Dutch Airlines. (Photo fournie par un passager du vol. Revente et archivage interdits)

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page