Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Le coronavirus susceptible d'aggraver les problèmes du secteur automobile, selon Fitch

Economie 14.02.2020 à 19h24

SEOUL, 14 fév. (Yonhap) -- L'agence de notation Fitch a déclaré ce vendredi que l'épidémie de nouveau coronavirus devrait peser sur le secteur automobile cette année en perturbant les chaînes d'approvisionnement mondiales.

«L'impact le plus important sur le secteur proviendra probablement de la baisse des ventes lors de l'épidémie en Chine, le plus grand marché mondial pour les véhicules neufs. Les ventes de véhicules neufs du pays devraient baisser jusqu'à ce que l'épidémie soit sous contrôle», a indiqué Fitch dans un communiqué.

L'agence s'attend à ce que les ventes en Chine commencent à se redresser à partir du mois d'avril et s'accélèrent au cours du second semestre de l'année.

Les constructeurs automobiles ont eu des difficultés à fabriquer des véhicules ces dernières semaines car ils n'ont pas été approvisionnés en pièces détachées venus de Chine.

La production de voitures et de pièces a été interrompue en Chine du 24 janvier au début de cette semaine, les autorités chinoises ayant prolongé le congé du Nouvel An lunaire d'une semaine jusqu'au dimanche pour empêcher le virus de se propager davantage.

Certains fabricants de pièces détachées en Chine ont repris la production au début de cette semaine, mais les perturbations relatives à la main-d'œuvre ou aux chaînes d'approvisionnement se poursuivront jusqu'à la fin février ou au début mars, selon le communiqué.

Le coronavirus susceptible d'aggraver les problèmes du secteur automobile, selon Fitch - 1

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page