Go to Contents Go to Navigation

La Corée du Sud rapporte que 19 autres sangliers ont été infectés par la peste porcine africaine

National 14.02.2020 à 23h04

SEOUL, 14 fév. (Yonhap) -- La Corée du Sud a déclaré ce vendredi avoir trouvé 19 autres sangliers infectés par le virus de la peste porcine africaine (PPA) dans des zones proches de la frontière avec la Corée du Nord, ce qui porte le nombre total de cas à 204.

Dix-huit animaux ont été trouvés morts dans les zones frontalières, notamment dans le comté de Hwacheon, dans la province du Gangwon, dans l'est du pays, ainsi que dans la ville frontalière de Paju et dans le comté de Yeoncheon, dans la province du Gyeonggi, au nord de Séoul, selon un institut de recherche affilié au ministère de l'Environnement.

Le virus a également été trouvé dans un autre sanglier capturé dans la ville frontalière de Cheorwon.

La Corée du Sud a confirmé sa toute première apparition de la maladie animale en septembre de l'année dernière. Les autorités locales ont abattu environ 400.000 porcs d'élevage dans le cadre de mesures préventives.

Bien qu'aucun nouveau cas de PPA n'ait été signalé dans les exploitations depuis début octobre, les autorités continuent de découvrir des sangliers morts porteurs de la maladie, principalement le long de la frontière intercoréenne.

Le virus menace les élevages de porcs dans tout le pays car il n'existe actuellement aucun vaccin ou remède.

Jusqu'à présent, tous les cas confirmés chez les porcs d'élevage et sangliers sauvages ont été signalés dans les zones frontalières. Pyongyang a signalé son premier foyer de PPA dans un élevage de porcs près de sa frontière avec la Chine en mai de l'année dernière.

La maladie se propage par contact direct avec des animaux infectés ou leurs restes, contrairement à d'autres maladies animales telles que la fièvre aphteuse, qui se transmet par voie aérienne.

La Corée du Sud rapporte que 19 autres sangliers ont été infectés par la peste porcine africaine - 1

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page