Go to Contents Go to Navigation

(FOCUS) Coronavirus : 29 cas confirmés en un mois, léger ralentissement des contaminations

Gros plans 16.02.2020 à 15h19
Vérification de la température
Opération de désinfection
Panneau d'information

SEOUL, 16 fév. (Yonhap) -- Près d'un mois après la toute première apparition dans le pays du nouveau coronavirus, officiellement nommé par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) Covid-19, la Corée du Sud a rapporté un total de 29 cas de contamination, dont le dernier aujourd'hui, mais la progression de l'épidémie semble se ralentir avec aucun nouveau cas signalé pendant quatre jours consécutifs jusqu'à hier.

La première patiente du pays, une Chinoise âgée de 36 ans et venue de Wuhan, l'épicentre de l'épidémie, a été signalée le 20 janvier dernier alors qu'elle faisait escale en Corée du Sud pour se diriger vers le Japon.

Quatre jours plus tard, un Sud-Coréen de 56 ans a été testé positif au virus après avoir été étroitement suivi par les autorités sanitaires suite à la manifestation de symptômes suspects à son arrivée dans le pays.

Après les vacances du Nouvel An lunaire (24 au 27 janvier), le nombre de cas confirmés a augmenté à un rythme accéléré. Les troisième et quatrième contaminations ont été détectées les 26 et 27 janvier avant trois nouveaux cas le 30 janvier et quatre autres le lendemain, portant le total à 11 à la fin du mois dernier.

Cette tendance haussière s'est poursuivie jusqu'au début de ce mois-ci. La Corée du Sud a rapporté tous les jours de nouveaux cas pendant six jours d'affilée, sauf le 3 février : un le 1er (12e patient), trois le 2 (13-15e), un le 4 (16e), cinq le 5 (17-21e) et trois le 6 (22-24e).

Après deux jours d'accalmie, trois nouvelles infections ont été déclarées le 9 février (25-27e) et une le 10 (28e).

Jusqu'à hier, le pays a assisté à un net ralentissement de la propagation avec aucun nouveau cas rapporté pendant quatre jours d'affilée mais a rapporté un cas supplémentaire ce matin, ce qui a porté le total à 29.

Depuis le 3 janvier, un total de 7.919 personnes ont été soumises à des tests dont 7.313 ont été testés négatives jusqu'à présent et 577 tests sont actuellement en cours, selon les Centres coréens pour le contrôle et la prévention des maladies (KCDC).

Parmi les 29 malades atteints du Covid-19 dans le pays, 23 sont Sud-Coréens et six Chinois. Par sexe, 16 sont masculins et 13 féminins.

Dix-neuf contaminations ont été confirmées après un voyage à l'étranger et 10 personnes ont été infectées par le nouveau coronavirus dans le pays. En particulier, 14 personnes ont contracté la maladie après un séjour en Chine et, plus précisément, 12 à Wuhan, l'épicentre de l'épidémie.

Hormis la Chine, cinq sujets confirmés s'étaient récemment rendus au Japon, en Thaïlande et à Singapour.

Les neuf patients qui ont attrapé la maladie dans le pays sont tous des membres de famille ou amis d'autres cas confirmés. Selon des enquêtes épidémiologiques, la maladie aurait été transmise au cours d'un repas partagé.

Jusqu'à présent, neuf patients (1er, 2e, 3e, 4e, 7e, 8e, 11e, 17e et 22e) ont guéri, dont huit ont déjà quitté l'hôpital et le dernier devrait en faire de même la semaine prochaine. Les deux tests qu'ils ont subi à une intervalle de 24h ont tous donné un résultat négatif au virus, condition requise pour la fin du confinement.

La durée moyenne d'hospitalisation des huit personnes qui sont sorties de l'hôpital se situe à 14 jours. Elles ont reçu des traitements symptomatiques dont l'administration du médicament antiviral Kaletra, souvent utilisé contre le VIH/sida.

Le nombre de sorties d'hôpital devrait augmenter dans les prochains jours. Parmi les 20 patients actuellement hospitalisés, 19 se trouvent dans un état stable et l'autre reçoit une oxygénothérapie pour une pneumonie relativement légère.

Notamment, une Chinoise âgée de 31 ans, qui est le 28e cas confirmé du pays, est prête à quitter l'hôpital étant donné qu'elle n'a pas montré de symptôme même au moment de la confirmation de son infection au virus. Les autorités sanitaires ont toutefois remis à plus tard la décision de sortie d'hôpital en la considérant comme un cas exceptionnel.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page