Go to Contents Go to Navigation

Service de mobilité Tada : le PDG de SoCar acquitté

Actualités 19.02.2020 à 14h30
Tada, véhicule loué avec chauffeur. (Photo d'archives Yonhap)

SEOUL, 19 fév. (Yonhap) -- Un tribunal de Séoul a acquitté ce mercredi Lee Jae-woong, PDG de SoCar, opérateur du service de mobilité en minivan Tada dont la légitimité est controversée dans le pays.

Lee a été inculpé en octobre 2019 sans détention physique sur des accusations d'activité de transport sans autorisation.

Le tribunal a aussi jugé innocent Park Jae-uk, chef de Value Creators & Company (VCNC), filiale de SoCar et opérateur du service Tada.

Le Parquet avait réclamé un an de prison à chacun des deux et une amende de 20 millions de wons à l'encontre de VCNC.

Lancé en octobre 2018, Tada, qui signifie «monter (en voiture)» en coréen, a connu une croissance rapide en devenant le premier service d'appel de voitures du pays, avec une zone d'opération concentrée sur Séoul.

La plus grande attention est portée sur le fait de savoir si Tada doit être considéré comme un service de location de voiture ordinaire ou un service de taxi offert sans licence, donc illégal.

Les chauffeurs de taxi insistent que Tada menace leur moyen de subsistance et viole la loi sur les transports qui interdit aux véhicules loués d'être utilisés à des fins commerciales.

Tada argue pour sa part que son service entre dans le cadre de la légalité, citant la clause d'exception de la loi qui permet aux minivans loués, ou aux minivans de 11 à 15 places, d'offrir un tel service.

Lee a critiqué le Parquet d'avoir ignoré le changement du secteur de la mobilité et la démarche du gouvernement visant à déréguler dans les nouvelles technologies.

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page