Go to Contents Go to Navigation

Daegu en état d'alerte face à la montée en flèche des cas de coronavirus

National 21.02.2020 à 19h55

DAEGU/ANDONG, 21 fév. (Yonhap) -- La région sud-est de la Corée du Sud est en état d'alerte, le nombre de patients atteints de coronavirus ayant continué à grimper ce vendredi, la plupart des cas étant liés à une église appartenant à une secte locale.

La Corée du Sud a signalé 104 nouveaux cas de nouveau coronavirus ce vendredi, ce qui porte le nombre total d'infections dans le pays à 208.

Le nombre d'infections au Covid-19 a quadruplé par rapport à mercredi, la plupart des nouvelles infections étant attribuées à une branche de l'église Shincheonji à Daegu, à 300 km au sud-est de Séoul.

La plupart des nouveaux cas proviennent de Daegu et de la province voisine du Gyeongsang du Nord, qui abritent une population de 5 millions d'habitants.

Le nombre d'infections dans la région du sud-est est passé à plus de 150, dont plus de 140 seraient liées à l'église Shincheonji.

On craint que ce nombre n'augmente car 409 membres de la congrégation ont déclaré présenter des symptômes. Environ 2.700 d'entre eux ont déclaré ne pas avoir de symptômes, tandis que 343 n'ont pas pu être joints.

Daegu, la quatrième ville du pays, s'efforce d'empêcher le virus de se propager davantage. La ville a exhorté ses habitants à s'abstenir de sortir à l'extérieur et à porter des masques.

La ville a recommandé la fermeture de plus de 1.300 écoles maternelles, tandis que 252 établissements pour les personnes âgées seront étroitement surveillés.

Les inquiétudes concernant la capacité de la ville à faire face à l'épidémie augmentent, car certaines unités d'urgence ont été fermées et le personnel de santé a été mis en quarantaine après qu'il a été découvert que des personnes infectées ont fréquenté ces lieux.

La ville a demandé au gouvernement central un soutien plus important, comme l'ouverture d'un hôpital militaire et la mise à disposition de personnel médical et d'un million de masques.

La tension était également élevée à Cheongdo, dans la province du Gyeongsang du Nord, où 16 cas, dont cinq impliquant du personnel médical, ont été confirmés dans un hôpital local, où un patient est décédé.

Le gouvernement a désigné vendredi Daegu et Cheongdo comme des «zones de gestion spéciale» suite à l'épidémie.

Le Premier ministre Chung Sye-kyun a promis que le gouvernement s'efforcerait de prendre des mesures «fortes et rapides» pour empêcher la propagation du virus, qualifiant les derniers développements de situation d'«urgence».

Le président Moon Jae-in a également appelé à des mesures rapides et puissantes pour freiner la propagation du nouveau coronavirus dans les communautés locales, qualifiant à plusieurs reprises la situation actuelle de «grave».

Un avis dans une vitrine d'un magasin informe de la fermetrure temporaire d'un marché de Daegu pour empêcher la propagation du Covid-19 le 21 février 2020.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page