Go to Contents Go to Navigation

(3e LD) Coronavirus : 142 nouveaux cas confirmés, 346 au total

National 22.02.2020 à 12h27

SEOUL, 22 fév. (Yonhap) -- La Corée du Sud a rapporté samedi 142 autres cas de nouveau coronavirus (Covid-19), portant le nombre total à 346.

Le nombre d'infections au Covid-19 continue à bondir depuis plusieurs jours alors que la majorité de nouveaux cas sont originaires de l'hôpital Daenam dans le comté de Cheongdo, dans le sud-est du pays, et d'une branche de l'église Shincheonji dans la ville de Daegu, située à côté du comté.

Sur les 142 nouveaux cas, 92 sont liés à l'hôpital Daenam où le premier décès du pays s'est produit, ont déclaré les Centres coréens pour le contrôle et la prévention des maladies (KCDC).

Un homme de 63 ans, qui est décédé mercredi dernier d'une pneumonie à l'hôpital, a été testé positif au virus après sa mort.

Hier, un autre décès dû au Covid-19 a été déclaré dans le même hôpital, constituant la deuxième mort en Corée du Sud.

Hôpital Daenam à Cheongdo, dans la province du Gyeongsang du Nord. (Photo d'archives Yonhap)

L'agence de santé publique a précisé que 38 nouveaux cas concernaient Shincheonji à Daegu, à eviron 300 km au sud-est de Séoul, et dans la province du Gyeongsang du Nord.

Le gouvernement a désigné hier Daegu, où 2,4 millions d'habitants ont été priés de rester chez eux, et le comté de Cheongdo comme des «zones de gestion spéciale». La municipalité de Séoul a interdit tout rassemblement dans le centre de la ville.

Environ 170 personnes atteintes du virus ont assisté à des offices religieux dans leur église.

Les KCDC ont déclaré avoir placé un total de 9.336 membres de Shincheonji en auto-quarantaine après avoir obtenu une liste des membres de Shincheonji à Deagu. Parmi eux, 544 personnes suspectées d'avoir contracté le virus sont testées actuellement.

Les autorités sanitaires se sont engagées à faire plus d'efforts de quarantaine dans un contexte où la maladie potentiellement fatale se répand rapidement dans tout le pays.

Le ministre de la Santé et des Affaires sociales Park Neung-hoo a déclaré hier que les autorités sanitaires autoriseraient les hôpitaux à séparer les patients respiratoires des autres afin de prévenir la transmission de la maladie dans les hôpitaux.

«La propagation communautaire a débuté dans certaines régions limitées et nous pensons que Daegu et la province du Gyeongsang du Nord sont dans une situation particulière», a dit ce samedi Kim Gang-lip, vice-ministre de la Santé et des Affaires sociales, à des journalistes.

Les autorités sanitaires vérifieront également tous les patients souffrant d'une pneumonie dans les hôpitaux à Daegu, a dit Park.

Les autorités maintiennent toujours le niveau d'alerte contre le virus à «orange» (avertissement), troisième sur une échelle de quatre, mais les mesures de réponse au virus seront mises en place à un niveau équivalent à l'alerte «rouge» (critique).

Signe que le virus se répand à l'échelle nationale, d'autres provinces, y compris Jeju, Chuncheong et le Jeolla du Nord, ont rapporté de nouveaux cas. La province du Gyeonggi a aussi fait part de l'apparition de nouveaux cas.

Trois cas de contamination ont été signalés pour la première fois à Busan, la deuxième plus grande ville du pays avec 3,4 millions d'habitants. La ville était considérée comme une région relativement épargnée par le virus depuis que le pays a rapporté les premiers cas le 20 janvier.

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page