Go to Contents Go to Navigation

Le taux de fécondité de la Corée à un creux historique en 2019

Actualités 26.02.2020 à 16h44

SEJONG, 26 fév. (Yonhap) -- Le taux de fécondité total de la Corée du Sud a atteint son plus bas niveau historique en 2019, selon des données de Statistique Corée (KOSTAT) publiées ce mercredi, signe clair qu'une baisse de sa population est à prévoir.

L'indice synthétique de fécondité du pays, soit le nombre de bébés qu'une femme est susceptible d'avoir au cours de sa vie, s'est établi à 0,92 l'an dernier, contre 0,98 un an plus tôt, selon KOSTAT.

L'année dernière, le taux était tombé en dessous de 1 pour la deuxième année consécutive. La Corée du Sud était le seul membre de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) à avoir un taux de fécondité total inférieur à 1.

Le chiffre de 2019 est bien inférieur au niveau de remplacement de 2,1 qui maintiendrait la population sud-coréenne stable à 51 millions d'habitants. C'est également une forte baisse par rapport au chiffre de 4,53 enregistré en 1970, lorsque le gouvernement a commencé à compiler des données connexes.

Le taux brut de natalité, soit le nombre de naissances pour 1.000 personnes par an, a également atteint un nouveau creux de 5,9 en 2019, contre 6,4 l'année précédente.

Le nombre de nouveau-nés en Corée du Sud s'est élevé à 303.100 en 2019, en baisse de 7,3% par rapport à l'année précédente et le plus bas chiffre depuis 1970.

Le taux de fécondité de la Corée à un creux historique en 2019 - 1

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page