Go to Contents Go to Navigation

(2e LD) Coronavirus : 334 nouveaux cas, 1.595 au total

Actualités 27.02.2020 à 11h06

SEOUL, 27 fév. (Yonhap) -- La Corée du Sud a annoncé jeudi un autre bond du nombre de nouvelles infections au nouveau coronavirus (Covid-19) alors que la hausse du nombre de cas additionnels devrait s'accélérer durant les prochains jours dans un contexte où les autorités ont commencé à tester plus de 210.000 fidèles de l'église Shincheonji de Jésus au centre de la propagation rapide du virus.

Un bond de 334 nouveaux cas a porté le total des infections dans le pays à 1.595, selon les Centres coréens pour le contrôle et la prévention des maladies (KCDC).

Jusqu'à présent, 12 personnes sont décédées en Corée du Sud du virus originaire de Chine.

Plus de la moitié des cas nouvellement rapportés concernent la branche de l'église Shincheonji de Jésus à Daegu et l'hôpital Daenam dans le comté de Cheongdo.

Sur les 334 cas additionnels, 307 ont été signalés à Daegu, à 300 km au sud-est de Séoul, et quatre dans la province du Gyeongsang du Nord. Les nombres de cas d'infection à Daegu et dans la province du Gyeongsang du Nord s'élèvent respectivement à 1.017 et 321.

D'autres grandes provinces et villes ont aussi rapporté des cas d'infection alors que Séoul en a déclaré six, ont fait savoir les KCDC dans un communiqué.

Dongsung-ro, principale rue commerçante à Daegu, à 300 km au sud-est de Séoul, est presque déserte le mercredi 26 février 2020. Le quartier est connu comme un lieu de rencontres après le travail mais la propagation rapide du nouveau coronavirus (Covid-19) dans la ville s'est traduite par la fermeture de plusieurs magasins.

Depuis le relèvement du niveau d'alerte contre le virus à «rouge» (critique), le niveau le plus élevé, les autorités sanitaires cherchent à endiguer la diffusion du virus à Daegu, l'épicentre de l'épidémie dans le pays, et dans le Gyeongsang du Nord.

Des experts ont estimé que le nombre de cas confirmés devrait encore augmenter alors que les autorités sanitaires ont commencé à tester les plus de 210.000 membres de Shincheonji au centre de la propagation rapide du virus vers les autres provinces.

La Corée du Sud a confirmé son premier cas de nouveau coronavirus impliquant une Chinoise originaire de Wuhan, l'épicentre de l'épidémie, le 20 janvier, mais la vitesse de propagation du virus n'avait pas été alarmante jusqu'au 18 février, quand une femme de 61 ans, liée à la branche de Shincheonji à Daegu, a été testée positive au virus.

En parallèle, le groupe religieux en question a fait savoir que 833 de ses 1.848 membres qui ont été testés à Daegu ont été confirmés comme ayant été contaminés jusqu'à mercredi. Pas moins de 7.446 autres fidèles à Daegu attendent de passer des tests, a-t-elle ajouté.

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page