Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) Coronavirus : 80 pays restreignent l'entrée aux voyageurs en provenance de Corée du Sud

Actualités 02.03.2020 à 11h07

SEOUL, 02 mars (Yonhap) -- Un total de 80 pays ont imposé des restrictions à l'entrée sur leur territoire et des dispositifs de quarantaine plus stricts pour les voyageurs en provenance de Corée du Sud, après 81 pays hier soir, alors que le ministère des Affaires étrangères à Séoul avait compté deux fois l'Angola comme un pays interdisant l'entrée et aussi renforçant les procédures d'entrée.

Ainsi, 36 pays interdisent l'entrée aux visiteurs qui ont été en Corée du Sud durant les dernières semaines, soit une hausse par rapport aux 34 de la veille, selon le site Internet du ministère des Affaires étrangères.

La Turquie et le Laos ont été les derniers à s'ajouter sur la liste et l'Angola commencera à imposer l'interdiction ce mardi.

Un total de 44 pays et plus d'une douzaine de régions en Chine, dont Pékin, appliquent des procédures de quarantaine plus sévères qui exigent un isolement obligatoire de 14 jours et une surveillance étroite.

Le Nigeria, le Honduras et les provinces chinoises du Zhejiang et du Chongqing ont aussi intégré la liste.

(LEAD) Coronavirus : 80 pays restreignent l'entrée aux voyageurs en provenance de Corée du Sud - 1

Séoul a renforcé ses politiques diplomatiques avec ses demandes aux pays étrangers de s'abstenir d'imposer des restrictions d'entrée excessives contre la Corée du Sud. Cependant, la propagation rapide de la maladie, qui est apparue à la ville chinoise de Wuhan en décembre dernier, a incité plusieurs pays à passer à l'acte.

Plus de 80% des infections ont été signalés à Daegu et dans la province voisine du Gyeongsang du Nord, dans le sud-est du pays, poussant beaucoup de pays à interdire l'entrée aux passagers arrivant de ces deux régions.

Le département d'Etat américain a aussi relevé l'avis aux voyageurs pour Daegu et le nord de l'Italie au niveau le plus élevé qui demande d'éviter tout voyage, citant le degré de propagation communautaire du virus.

Cette décision est survenue environ une semaine après que Washington a relevé l'avis aux voyageurs pour la Corée du Sud à «précautions renforcées», puis au niveau 3 mercredi dernier, appelant à «reconsidérer le voyage».

Le vice-président américain Mike Pence a déclaré que son pays travaillerait avec la Corée du Sud pour coordonner la surveillance médicale dans les pays où des voyageurs partent pour les Etats-Unis.

Un officiel du ministère des Affaires étrangères à Séoul a dit plus tard que tous les passagers partant pour les Etats-Unis devaient passer des vérifications de santé plus minutieuses avant leur embarquement.

L'officiel a indiqué également que le gouvernement avait convoqué un haut diplomate de l'ambassade vietnamienne pour transmettre une plainte après que le pays d'Asie du Sud-Est a interdit samedi dernier un avion sud-coréen d'atterrir à l'aéroport international de Hanoï.

«Nous avons exprimé une protestation sur l'inconvénient causé par son changement de dernière minute d'un vol prévu et demandé des mesures préventives du pays», a déclaré un officiel du ministère à des journalistes.

Un avion d'Asiana Airlines a dû retourner à Incheon moins d'une heure après son départ. Deux avions vides ont volé dimanche pour ramener près de 280 passagers qui étaient à Hanoï, a fait savoir l'officiel.

Dimanche, la Corée du Sud a rapporté 586 cas additionnels de Covid-19, portant le nombre total à 3.736.

Des jeunes mariés arrivent le 26 février 2020 de Dubaï en Corée du Sud après qu'ils se sont vu refuser l'entrée sur l'île Maurice, la destination de leur voyage de noces, alors que le pays insulaire a décidé d'interdire l'entrée des Sud-Coréens sur son territoire sur fond de craintes sur le nouveau coronavirus (Covid-19).

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page