Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) Le fondateur de Shincheonji s'excuse pour la propagation du virus et promet son entier soutien

Actualités 02.03.2020 à 18h23
Lee Man-hee, le fondateur de la secte religieuse Shincheonji, donne une conférence de presse à Gapyeong le 2 mars 2020.

SEOUL, 02 mars (Yonhap) -- Le fondateur de la secte religieuse au centre de l'augmentation rapide des cas de coronavirus en Corée du Sud a présenté ce lundi ses excuses pour la propagation de la maladie et s'est engagé à coopérer pleinement avec les efforts du gouvernement pour la combattre.

«En tant que représentant des adeptes du Shincheonji, je présente mes sincères excuses au public», a déclaré Lee Man-hee, fondateur et dirigeant de l'église Shincheonji de Jésus, Temple du Tabernacle du témoignage, lors d'une conférence de presse tenue près de Séoul. «Ce n'était pas notre intention, mais de nombreuses personnes ont été infectées».

Il s'est agenouillé devant les journalistes en plein milieu de la conférence de presse à Gapyeong, à environ 60 km à l'est de Séoul, alors qu'un certain nombre de manifestants criaient des insultes et demandaient à Lee de prendre ses responsabilités.

Il a ensuite réaffirmé que son groupe apporterait un «soutien humain et matériel» total pour aider à combattre la maladie.

«Nous savons que les autorités sanitaires ont fait tous les efforts possibles pour contrôler la maladie», a déclaré l'homme de 88 ans. «Nous ferons de notre mieux pour soutenir les mesures de contrôle de la maladie prises par le gouvernement avec toutes nos ressources».

La déclaration de Lee intervient un jour après que le gouvernement métropolitain de Séoul a déclaré avoir engagé des poursuites contre lui et d'autres dirigeants du Shincheonji pour homicide et blessures.

Le gouvernement municipal de Deagu a également intenté une action en justice contre l'église Shincheonji pour avoir entravé les efforts de contrôle de la maladie menés par le gouvernement en fournissant de fausses informations.

La branche de Daegu de l'église Shincheonji, dans le sud-est de la ville, est soupçonnée d'être l'épicentre de la récente flambée du nombre d'infections.

Le 18 février, le 31e patient du pays, un adepte du groupe religieux de Daegu, a été confirmé comme étant infecté par le virus Covid-19. Cette femme de 61 ans aurait visité une église de Daegu à quatre reprises avant et après avoir présenté des symptômes du coronavirus.

Depuis lors, Daegu, une métropole de 2,4 millions d'habitants située à environ 300 km au sud-est de Séoul, est devenue le plus grand foyer d'infection du pays.

Le nombre total d'infections au coronavirus a atteint 4.212 lundi, avec 3.801 patients rien qu'à Daegu. En particulier, 57% des personnes infectées sont liées à l'église Shincheonji de Daegu.

Le nombre de cas confirmés devrait augmenter dans les prochains jours, car les autorités sanitaires ont commencé à tester environ 310.000 membres du Shincheonji.

Lee a aurait testé négatif au virus, selon l'église.

Le gouvernement a examiné les voyages à l'étranger de tous les fidèles du Shincheonji afin de déterminer l'itinéraire du coronavirus vers la Corée du Sud.

Le ministère de la Justice a déclaré samedi qu'environ 3.600 membres du Shincheonji sont entrés en Corée du Sud en provenance de Chine entre le 1er juillet 2019 et le 27 février 2020. Parmi eux, 42 membres ont voyagé depuis la ville chinoise de Wuhan, l'origine du virus Covid-19, a-t-il dit.

Les Centres coréens pour le contrôle et la prévention des maladies (KCDC) ont déclaré ce lundi qu'un des 42 voyageurs était arrivé en Corée du Sud depuis Wuhan le 8 janvier. Il n'a toutefois pas assisté à un service religieux depuis lors et n'a pas été infecté par le virus, ont-t-il ajouté.

Les KCDC ont déclaré surveiller de près les autres adeptes du Shincheonji ayant visité la Chine ces derniers mois.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page