Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(4e LD) Coronavirus : 516 nouveaux cas confirmés, 5.328 au total

Actualités 04.03.2020 à 15h55
Jeong Eun-kyeong, la directrice générale des KCDC, prend la parole lors d'une conférence de presse sur la situation du nouveau coronavirus en Corée du Sud, le mercredi 4 mars 2020.

SEOUL, 04 mars (Yonhap) -- Le nombre de cas de coronavirus (Covid-19) en Corée du Sud a dépassé mercredi les 5.300, avec la contamination de masse à la ville de Daegu, dans le sud-est du pays, montrant un léger ralentissement. Le pays a dévoilé un plan budgétaire de 11.700 milliards de wons (9,8 milliards de dollars) afin d'aider à combattre le Covid-19 et d'atténuer son impact économique.

Le pays a rapporté ce matin 516 nouveaux cas d'infection au Covid-19 par rapport à hier, portant le nombre total à 5.328, ont fait savoir les Centres coréens pour le contrôle et la prévention des maladies (KCDC).

Les cas supplémentaires font suite aux 600 cas détectés hier et aux pics de 1.062 dimanche et 813 samedi.

Avec le projet de loi pour un budget supplémentaire qui devrait être approuvé à l'Assemblée nationale, le ministre des Finances Hong Nam-ki a dit que 2.300 milliards de wons seraient alloués pour offrir d'autres équipements médicaux, lits d'hôpital et centres de soins pour les patients.

Près de 60% des cas confirmés sont liés à la branche de l'église Shincheonji de Jésus à Daegu, la quatrième plus grande ville du pays avec 2,5 millions d'habitants.

Les autorités sanitaires accordent la priorité aux tests des résidents de Daegu, évoquant un niveau alarmant de contaminations communautaires.

Parmi les 516 nouveaux cas détectés, 405 ont été signalés à Daegu, à 300 km au sud-est de Séoul, et 89 dans la province du Gyeongsang du Nord, les deux épicentres du virus, ont indiqué les KCDC. Le nombre total de cas a atteint 4.006 et 774 respectivement, englobant ensemble 89,7% des personnes atteintes du Covid-19 dans le pays.

D'autres villes et provinces ont aussi rapporté de nouveaux cas d'infection, avec Séoul signalant un cas supplémentaire pour un total de 99. La ville de Busan a détecté trois cas de plus, portant le nombre à 93. De nouveaux cas ont aussi été rapportés dans plusieurs régions dont les provinces du Gyeonggi, du Gangwon et du Chungcheong du Sud.

Les six ressortissants sud-coréens et le conjoint japonais qui ont été rapatriés en Corée du Sud le mois dernier depuis le navire de croisière en quarantaine au Japon seront autorisés à rentrer chez eux après les deux semaines de quarantaine, a indiqué le vice-ministre de la Santé Kim Ganglip lors d'un point de presse.

Vingt patients ayant contracté le virus à l'hôpital Daenam, dans le comté de Cheongdo, près de la ville de Daegu, ont aussi été confirmés comme guéris, a dit Kim. Un total de 119 patients et employés de l'hôpital ont été infectés au Covid-19.

Avec une montée en flèche du nombre de patients à Daegu, les hôpitaux de la ville sont débordés et n'ont pas assez de lits.

Un total de 373 patients présentant des symptômes légers ont été accueillis dans trois centres médicaux publics désignés pour l'isolement à Daegu et dans la province du Gyeongsang du Nord, a dit Kim. Ce week-end, près de 2.000 patients de la région devraient être accueillis dans d'autres établissements de confinement.

A part cette ville et cette province, les cas de contamination communautaire sans origine connue sont en constante augmentation. La ville de Séoul a connu un cas de plus pour un total de 99, dont 14 patients sont liés à l'hôpital Sainte-Marie de l'arrrondissement de Eunpyeong et 12 autres cas ont été signalés dans un complexe d'appartements de l'arrondissement de Seongdong.

Le nombre de cas confirmés à Busan a augmenté de trois pour un total de 93, dont 33 personnes sont liées à l'église protestante Oncheon dans l'arrondissement de Dongnae et neuf autres liées à Shincheonji. Les 33 patients de l'église Oncheon sont liés à un rassemblement de trois jours qui s'est terminé le 17 février, selon des officiels. On ne sait pas encore comment ils ont contracté le virus.

Dans des villes du centre du pays, Cheonan et Asan, 55 cas sur un total de 81 patients ont été signalés dans un cours de danse Zumba à Cheonan.

Jeong Eun-kyeong, la directrice générale des KCDC, a indiqué aux jouranlistes que 65,6% du total des cas confirmés en Corée du Sud proviennent d'une contamination collective. Une étude épidémiologique sur les autres cas est en cours, selon Jeong.

Elle a appelé encore une fois la population à éviter de sortir ou assister à des réunions et à travailler à distance, tout en respectant de manière stricte les mesures de précaution concernant l'hygiène des mains et la bonne manière de tousser.

Depuis que le niveau d'alerte a été relevé à «rouge» (critique), soit le plus haut niveau, le 23 février, les autorités sanitaires cherchent notamment à endiguer la propagation du virus à Daegu, l'épicentre du virus en Corée du Sud, et dans la province du Gyeongsang du Nord.

Près de 2.300 patients à Daegu sont liés à Shincheonji, d'après le gouvernement et la mairie de la ville en question. A ce jour, environ 11.000 habitants de Daegu, sans relation avec Shincheonji, se sont soumis à des tests et 1.300 ont été testés positifs au virus.

Après la première apparition le 20 janvier en Corée du Sud, le rythme de contamination n'était pas alarmant jusqu'au 17 février, jour où une femme de 61 ans liée à l'église Shincheonji a été testée positive au virus.

Depuis, le pays a connu une flambée d'infections et les tests de dépistage se sont multipliés à grande vitesse.

La Corée du Sud comptait mardi soir un total de 41 patients sortis d'hôpital suite à une guérison complète du virus, soit sept personnes de plus par rapport à un jour plus tôt, ont indiqué les KCDC.

Le nombre de personnes soumises à des tests et mises en quarantaine pour observation est de 28.474, soit une baisse de 7.141 par rapport à hier. Le pays a effectué des tests sur un total de 131.379 personnes dont 102.965 ont été testées négatives.

A l'heure actuelle, aucune preuve montrant que le nouveau coronavirus se transmet par voie aérienne n'a été trouvée. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a indiqué que le virus se transmettait à travers des goutelletes ou des contacts étroits. Les meilleurs moyens de se protéger du virus sont de se laver les mains avec du savon pendant au moins 20 secondes et d'éviter les grands rassemblements, ont dit des responsables de santé.

Pour aider à informer les étrangers en Corée du Sud sur le virus, Arirang TV et le Service culturel et d'information coréen (KOCIS), géré par l'Etat, ont dit fournir actuellement des services de traduction simultanée en anglais lors des conférences de presse des autorités sanitaires via la chaîne YouTube d'Arirang TV (www.youtube.com/user/arirang) et sur le site Internet du KOCIS (www.korea.net).

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page