Go to Contents Go to Navigation

La Corée du Sud dépensera cette année 516 mlns de dollars dans des projets spatiaux

Science/Tech 08.03.2020 à 14h10

SEOUL, 08 mars (Yonhap) -- La Corée du Sud consacrera en 2020 environ 615,8 milliards de wons (516,5 millions de dollars) à des projets de développement spatial alors que le pays cherche à lancer sa première fusée et des satellites de nouvelle génération, a annoncé ce dimanche le ministère de la Science et des TIC.

Cet investissement, représentant une augmentation de 6,4% par rapport à l'année dernière, aura pour objectif d'améliorer la capacité de la Corée du Sud à utiliser l'espace plus efficacement et à stimuler les industries connexes, a précisé le ministère.

Du total, 231,1 milliards de wons serviront à mener des tests et à assembler un modèle du véhicule de lancement Nuri qui sera placé sur orbite l'année prochaine.

Le véhicule de trois étages sera muni d'un moteur de fusée d'une poussée de 75 tonnes qui sera conçu et fabriqué par le pays en plus d'un moteur de 7 tonnes.

Près de 318 milliards de wons permettront de construire un nouveau satellite de taille moyenne, qui devrait voir le jour au second semestre de cette année, de mener le projet de constellation de satellites et de fabriquer deux satellites multifonctions KOMPSAT.

Le futur satellite de taille moyenne pèsera environ 500 kg et aidera à faire face à des catastrophes naturelles et observer des fermes, élevages marins et zones urbaines.

Les deux KOMPSAT s'ajouteront aux trois déjà en orbite. Ils amélioreront les capacités d'observation et leurs capteurs renforceront les performances. Le prochain lancement aura lieu en 2021.

Par ailleurs, la Corée du Sud achèvera cette année des travaux de design dans le cadre d'une étude sur des sondes lunaires et participera au projet Commercial Lunar Payload Services, un programme de la Nasa américaine dont l'objectif est de sous-traiter auprès de sociétés privées le transport d'instruments scientifiques sur le sol lunaire.

Cette photo fournie par le ministère de la Science et des TIC montre un test d'un moteur d'une fusée d'une poussée de 75 tonnes construit par la Corée du Sud, au centre spatial Naro à Goheung, à 485 km au sud de Séoul.

xb@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page