Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Coronavirus : un autre foyer d'infection dans la banlieue de Séoul

Actualités 16.03.2020 à 13h41

SEOUL, 16 mars (Yonhap) -- Un autre foyer de nouveau coronavirus (Covid-19) est à l'origine de la contamination de 40 fidèles d'un temple protestant à Seongnam, juste au sud de Séoul, a déclaré ce lundi la mairie de la ville, déclenchant une alarme sur la diffusion progressive de foyers d'infection dans la région métropolitaine.

La ville de Seongnam a détaillé que 40 membres de l'église Fleuve de Grâce, dont le pasteur et son épouse, ont été testés positifs au Covid-19 après avoir assisté à un culte du dimanche environ une semaine auparavant.

Six autres personnes sont entrées en contact avec des fidèles infectés et ont aussi été confirmées comme porteurs du virus, a-t-elle noté.

Le temple à Seongnam est devenu le deuxième plus grand foyer d'infection dans la zone métropolitaine après qu'un centre d'appels à Séoul a rapporté 124 cas confirmés jusqu'à présent.

Selon des officiels de Seongnam, les infections du pasteur, de son épouse et d'autres membres qui ont assisté le 8 mars au même service religieux ont été confirmées le week-end dernier.

Des employés de la municipalité de Seongnam mènent le dimanche 15 mars 2020 une opération de désinfection autour de l'église Fleuve de Grâce dont 40 fidèles ont été testés positifs au nouveau coronavirus (Covid-19). (Photo fournie par la ville de Seongnam. Revente et archivage interdits)

La municipalité a fait cette annonce après avoir testé 135 fidèles dont environ 90 ont assisté au service du 8 mars.

Ces cas rapportés à Seongnam sont survenus après que plusieurs cas groupés ont été signalés à travers la région métropolitaine de Séoul sur fond de forte baisse du nombre de nouveaux cas de Covid-19 en Corée du Sud, ainsi qu'à Daegu et dans la province du Gyeongsang du Nord au centre de la propagation du coronavirus dans le pays.

La Corée du Sud a déclaré aujourd'hui 74 autres cas de coronavirus pour un total de 8.236, marquant le deuxième jour consécutif où son nombre de nouveaux cas a baissé en dessous de 100.

Les autorités maintiennent toutefois l'alerte maximale à cause des nouveaux foyers d'infections, dont celui dans un centre d'appels dans l'arrondissement de Guro à Séoul et un autre dans un complexe gouvernemental à Sejong, la capitale administrative du pays.

Un total de 124 cas à Séoul, à Incheon et dans la province du Gyeonggi sont liés au centre d'appels de Guro alors que le ministère des Océans et de la Pêche, basé à Sejong, à environ 130 km au sud de Séoul, a recensé 27 cas confirmés.

Selon la ville de Séoul, 24 infections originaires d'une église et d'un cybercafé dans l'arrondissement de Dongdaemun ont aussi été rapportés.

Les autorités ont demandé aux différentes religions et sectes locales de s'abstenir d'organiser des rassemblements mais certaines d'entre elles n'ont pas respecté la consigne.

Séoul a recensé jusqu'à présent un peu plus de 250 cas alors que le nombre de patients atteints du virus a dépassé les 230 dans la province du Gyeonggi.

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page