Go to Contents Go to Navigation

Kim Jong-un assiste à la cérémonie de lancement des travaux pour un hôpital

Corée du Nord 18.03.2020 à 10h20
Kim Jong-un
Lancement de travaux

SEOUL, 18 mars (Yonhap) -- Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a assisté hier à une cérémonie de lancement des travaux en vue de la construction d'un centre hospitalier à Pyongyang et a parlé de «tâche cruciale» pour promouvoir la santé publique, a rapporté aujourd'hui l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA).

Kim a pris part mardi à la cérémonie destinée à marquer le lancement de la construction du «centre hospitalier de Pyongyang», selon la KCNA.

«Notre Parti l'a établi comme une question politique pour maintenir et glorifier l'image du socialisme à la coréenne et comme une tâche cruciale pour laquelle nos efforts d'Etat prioritaires doivent être menés quels que soient la situation et l'environnement pour promouvoir le domaine de la santé publique», a-t-il déclaré lors de l'événement.

Il a ordonné d'achever la construction de l'hôpital avant le 75e anniversaire de la fondation du Parti du travail de la Corée du Nord le 10 octobre et «a appuyé sur le bouton d'une machine de détonation pour démarrer la construction», selon la KCNA.

Il est rare de voir le dirigeant nord-coréen prononcer un discours lors d'un tel événement. On ne sait pas encore si la construction pourra être achevée comme prévu étant donné qu'il ne reste que sept mois avant la date fixée.

Il n'a pas évoqué le nouveau coronavirus (Covid-19) ni la KCNA. Il a mis l'accent toutefois sur la santé publique alors que Pyongyang déploie tous ses efforts pour prévenir l'épidémie de Covid-19 sur son sol en fermant ses frontières et en renforçant les critères de quarantaine.

Pyongyang n'a pas encore signalé d'infection au coronavirus même si les médias nord-coréens ont rapporté qu'il y avait des milliers d'habitants sous surveillance médicale pour une éventuelle infection.

La cérémonie de lancement des travaux a vu également la présence de hauts officiels du gouvernement et du Parti dont le Premier ministre Kim Jae-ryong, Pak Pong-ju, vice-président de la Commission des affaires de l'Etat, et Pak Tae-song, vice-président du Comité central du Parti.

Des photos publiées par la KCNA ont montré un groupe de travailleurs portant des masques à la cérémonie. Cependant, Kim et d'autres hauts officiels ne portaient pas de masque sur les photos.

De récents rapports de médias laissaient penser que Kim avait quitté Pyongyang il y a plusieurs semaines pour inspecter des exercices militaires dans la région est du pays dont le dernier a eu lieu le 9 mars. Son absence inhabituellement longue pourraient être liée à des craintes de coronavirus.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page