Go to Contents Go to Navigation

(2e LD) Coronavirus : moins de 100 nouveaux cas pour le 4e jour consécutif malgré les clusters

Actualités 18.03.2020 à 11h20

SEOUL, 18 mars (Yonhap) -- La Corée du Sud a enregistré ce mercredi de nouvelles infections quotidiennes au nouveau coronavirus (Covid-19) à deux chiffres pour le quatrième jour consécutif alors que les autorités sanitaires restent vigilantes aux foyers d'infection à travers le pays.

Les 93 nouveaux cas détectés mardi après les 84 cas additionnels lundi et les 74 dimanche ont porté le nombre total d'infections dans le pays à 8.413, ont déclaré les Centres coréens de contrôle et de prévention des maladies (KCDC).

Jusqu'à présent, 84 personnes, pour la plupart des personnes âgées atteintes de maladies sous-jacentes, sont décédées en Corée du Sud du virus respiratoire apparu en Chine à la fin de l'année dernière, selon les KCDC.

Environ 60% des cas confirmés sont liés à une branche de la secte religieuse Shincheonji à Daegu, la quatrième ville du pays avec 2,5 millions d'habitants.

Des membres du personnel médical de l'hôpital Dongsan à Daegu se dirigent le mardi 17 mars 2020 vers une unité des soins intensifs réservée à des patients atteints du nouveau coronavirus (Covid-19).

Le rythme des nouvelles infections quotidiennes a ralenti considérablement depuis la deuxième semaine de ce mois, les autorités sanitaires ayant achevé les tests approfondis sur 210.000 adeptes de Shincheonji, au centre de la propagation rapide, mais les autorités sont toujours en état d'alerte sur les nouveaux groupes d'infections, y compris dans un centre d'appels de l'arrondissement de Guro à Séoul et dans des temples protestants dans la province du Gyeonggi.

Sur les 93 nouveaux cas, 46 ont été signalés à Daegu et neuf dans la province du Gyeongsang du Nord, ont indiqué les KCDC. Le nombre total de cas confirmés à Daegu et dans le Gyeongsang du Nord, les deux épicentres du virus en Corée du Sud, s'élevait respectivement à 6.144 et 1.178.

D'autres provinces et villes ont aussi rapporté plusieurs infections alors que Séoul en a déclaré cinq. Le nombre total de cas importés a augmenté de cinq à 11.

Séoul, Incheon et la province du Gyeonggi, entourant les deux premiers, ont vu mardi leurs nouvelles infections quotidiennes croître de 21 pour s'établir à 579.

Avec des porteurs du virus inconnus qui n'ont pas développé de symptômes mais qui ont provoqué apparemment un nombre important d'infections, le gouvernement a appelé les gens à éviter les rassemblements non essentiels dans les endroits surpeuplés, tels que les établissements religieux, les maisons de retraite, les cybercafés et les salles de karaoké.

Depuis qu'ils ont relevé le niveau d'alerte virale à «rouge» (critique), le niveau le plus élevé, le 23 février, les autorités sanitaires se concentrent sur l'arrêt de la propagation du virus à Daegu et dans le Gyeongsang du Nord.

Un officiel de la quarantaine désinfecte le mercredi 18 mars 2020 un centre de garde d'enfants à Séoul pour prévenir la propagation du nouveau coronavirus (Covid-19).

Dimanche dernier, le gouvernement a désigné Daegu et trois autres régions durement touchées du Gyeongsang du Nord comme «zones de catastrophe spéciale», lui permettant de couvrir environ la moitié des dépenses de soins et d'exempter les habitants de taxes et frais d'eau, d'électricité et de gaz.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré la semaine dernière considérer l'épidémie de nouveau coronavirus comme une pandémie, car le virus s'est propagé sur tous les continents sauf en Antarctique.

Jusqu'à mardi, la Corée du Sud a libéré des hôpitaux un total de 1.540 patients qui se sont rétablis complètement du coronavirus, soit 139 de plus que la veille, ont indiqué les KCDC.

Le nombre quotidien de patients guéris a dépassé la semaine dernière celui des nouvelles infections quotidiennes en Corée du Sud pour la première fois depuis le 20 janvier, jour où le premier cas de virus a été détecté sur le sol sud-coréen.

Le nombre de personnes contrôlées et mises en quarantaine était de 16.346 mardi, soit 945 de moins que la veille, ont détaillé les KCDC. Le pays a testé un total de 295.647 cas suspects dont 270.888 tests négatifs.

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page