Go to Contents Go to Navigation

Séoul souligne l'importance de la coopération intercoréenne dans la lutte contre le coronavirus

Corée du Nord 23.03.2020 à 15h08
Cho Hye-sil, porte-parole adjointe du ministère de l'Unification.

SEOUL, 23 mars (Yonhap) -- Les deux Corées doivent travailler ensemble pour la prévention de la propagation du nouveau coronavirus (Covid-19) d'un point de vue «humanitaire» et pour une coopération «mutuellement bénéfique», a déclaré ce lundi le ministère de l'Unification.

Hier, la Corée du Nord a annoncé que le président américain Donald Trump a manifesté son intention de l'aider dans la lutte contre le coronavirus via une lettre personnelle adressée au dirigeant Kim Jong-un.

«La position de notre gouvernement reste inchangée, à savoir que la coopération entre le Sud et le Nord est nécessaire d'un point de vue humanitaire et dans la perspective d'une coopération mutuellement bénéfique qui est étroitement liée au droit à la santé et à la survie des peuples des deux pays», a déclaré Cho Hye-sil, porte-parole adjointe du ministère, lors d'un point de presse régulier.

«Nous déterminerons (notre position) à l'avenir concernant le Covid-19 en tenant compte globalement de notre situation locale, ainsi que de la situation en Corée du Nord et des mouvements d'aide de la communauté internationale», a-t-elle ajouté.

La Corée du Nord n'a rapporté aucun cas d'infection mais des observateurs disent que le pays communiste pourrait avoir dissimulé l'apparition d'une épidémie et avoir cruellement besoin d'aides extérieures pour contenir la propagation de la maladie hautement contagieuse.

Le Sud cherche à coopérer avec le Nord afin de prévenir la propagation du nouveau coronavirus mais Pyongyang n'a répondu à aucune proposition de coopération et d'échange sur fond de refroidissement des relations intercoréennes et d'impasse dans les négociations de dénucléarisation.

Washington a également exprimé son intention d'aider le Nord à faire face au coronavirus.

En réponse à la dernière lettre de Trump, Kim Yo-jong, sœur cadette du dirigeant Kim Jong-un, a indiqué dans une déclaration publiée samedi dernier que le dirigeant nord-coréen avait fait part de remerciements sans toutefois préciser s'il acceptait ou non la proposition.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page