Go to Contents Go to Navigation

(3e LD) Coronavirus : les voyageurs en provenance des USA devront s'isoler pendant 2 semaines

Actualités 25.03.2020 à 16h34

SEOUL, 25 mars (Yonhap) -- La Corée du Sud a rapporté ce mercredi un rebond des cas de nouveau coronavirus (Covid-19), entraîné par une augmentation constante à Séoul et dans la banlieue de la capitale et un saut des cas importés.

Avec les 100 nouveaux cas qui ont été détectés hier, en hausse par rapport aux 76 de la veille, le nombre journalier de nouveaux cas s'est établi autour de 100 ou moins pour le 14e jour consécutif, selon les Centres coréens de contrôle et de prévention des maladies (KCDC).

Le nombre de mardi a porté les cas d'infection dans le pays à 9.137 et le bilan des décès s'est alourdi de six à 126. Un total de 55 patients sont dans un état critique.

Tandis que les nouvelles infections à Daegu et dans le Gyeongsang du Nord, les deux régions les plus frappées, ont montré des signes de ralentissement, les nouveaux cas à Séoul et dans sa zone voisine, où environ 20 millions de personnes résident, sont en augmentation constante.

Le nombre total d'infections importées a bondi de 34 à 101 mardi, la plus grande hausse quotidienne jusqu'à présent.

En plus des 34 cas importés détectés dans les aéroports mardi, 17 infections importées supplémentaires ont été confirmées par les autorités locales. Sur les 51 cas importés, 43 concernent des personnes de nationalité coréenne et huit sont étrangers.

La Corée du Sud impose deux semaines de quarantaine aux arrivées d'Europe pour un long séjour, indépendamment de la manifestation ou non de symptômes.

Yoon Tae-ho, haut officiel du ministère de la Santé en charge des mesures de confinement, a dit à des journalistes que tous les passagers en provenance des Etats-Unis devraient aussi se placer en isolement chez eux pendant deux semaines à partir de vendredi.

Tout passager montrant des symptômes devra subir un test de dépistage, a ajouté Yoon. Les étrangers et Sud-Coréens sans symptômes qui arriveront des Etats-Unis pour un séjour de longue durée devront se soumettre à une quarantaine de 14 jours. S'ils montrent des symptômes durant l'auto-isolement, ils subiront un test de dépistage des autorités sanitaires locales, a indiqué Yoon.

Séoul, Incheon et la province du Gyeonggi, entourant les deux villes, ont vu leurs nouveaux cas quotidiens augmenter de 35 pour un total de 776.

Daegu et la province du Gyeongsang du Nord ont rapporté respectivement 14 et cinq nouveaux cas.

La Corée du Sud a mis en place des règles de distanciation sociale plus strictes dimanche dernier pour ralentir la pandémie due au Covid-19 qui a émergé en Chine à la fin de l'année dernière.

Les Sud-Coréens sont appelés à rester chez eux, sauf pour des raisons impératives comme aller travailler et le gouvernement restreint également les rassemblements religieux, les activités sportives en intérieur et la fréquentation d'installations de divertissement, telles que les boîtes de nuit et les salles de karaoké.

Jusqu'à présent, 3.730 patients ont quitté l'hôpital après avoir guéri de la maladie, alors que 5.281 sont sous traitement. La Corée du Sud a testé 357.896 personnes depuis le 20 janvier, jour où le virus a été détecté pour la première fois sur le sol sud-coréen.

Dans une conversation téléphonique avec le président Moon Jae-in hier soir, le président américain Donald Trump a demandé à la Corée du Sud de fournir des équipements médicaux pour la lutte contre la pandémie de nouveau coronavirus.

La directrice générale des KCDC Jeong Eun-kyeong a fait savoir que Trump a demandé à la Corée du Sud de fournir des produits chimiques utilisés pour les diagnostics.

A l'heure actuelle, cinq réactifs de diagnostic ont obtenu une appobation d'urgence et environ 20.000 tests sont effectués par jour en Corée du Sud, selon Jeong, qui a ajouté que le pays pourrait fournir les Etats-Unis en réactifs.

Des membres du personnel médical portant une combinaison de protection entrent à l'hôpital Dongsan dans la ville de Daegu, fortement touchée par le virus, le mardi 24 mars 2020
Yoon Tae-ho, haut officiel du ministère de la Santé, en charge des mesures de confinement, donne un point de presse. (Photo d'archives Yonhap)
Directrice générale des Centres coréens de contrôle et de prévention des maladies (KCDC) Jeong Eun-kyeong, lors d'un point de presse. (Photo d'archives Yonhap)

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page