Go to Contents Go to Navigation

Coronavirus : le Laos reprend les vols vers Incheon, la République tchèque retire la Corée du Sud de la liste des pays «à haut risque»

Actualités 25.03.2020 à 21h43

HANOI/BERLIN, 25 mars (Yonhap) -- Le Laos prévoit de reprendre bientôt les vols commerciaux vers la Corée du Sud et la République tchèque a décidé de lever l'interdiction d'exploiter des vols directs vers la Corée du Sud, en raison du ralentissement de la propagation du nouveau coronavirus (Covid-19) dans le pays.

Selon l'ambassade de Corée du Sud au Laos, Lao Airlines, la compagnie aérienne nationale du pays d'Asie du Sud-Est, a accepté, lors de récentes consultations, d'assurer un vol par semaine entre Vientiane et l'aéroport international d'Incheon, à l'ouest de Séoul.

Le service pourrait commencer dès le 1er avril, a-t-elle ajouté.

La compagnie aérienne a suspendu ses vols directs à destination et en provenance d'Incheon fin février, en raison des inquiétudes suscitées par la propagation du Covid-19.

Depuis, les voyageurs devaient transférer à Bangkok ou à Guangzhou, en Chine.

La République tchèque a pris une décision similaire, retirant la Corée du Sud de la liste des pays à haut risque en rapport avec la pandémie, a déclaré l'ambassadeur de Séoul à Prague, Kim Tae-jin.

Cette décision a été prise alors que l'ambassade de Kim n'a cessé d'expliquer les progrès notables réalisés par la Corée du Sud dans la lutte contre le virus.

Hyundai Motor, le principal constructeur automobile sud-coréen, a également annoncé récemment une donation de 500 millions de wons (400.000 dollars) et de 20.000 masques pour aider la République tchèque à faire face au Covid-19.

Le pays a suspendu les vols réguliers entre Prague et Incheon à partir du 5 mars.

La reprise du service aérien devrait prendre un certain temps, l'Union européenne ayant imposé une interdiction de voyager à tous les étrangers jusqu'au 16 avril.

Un avion de Lao Airlines. (Photo d'archives)

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page