Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) Assouplissement des règles concernant les liquidités en devises étrangères

Economie 26.03.2020 à 09h32
Vice-ministre de l'Economie et des Finances Kim Yong-beom. (Photo fournie par le ministère de l'Economie et des Finances. Revente et archivage interdits)

SEOUL, 26 mars (Yonhap) -- Le gouvernement a décidé ce jeudi d'assouplir jusqu'en mai les règles liées aux liquidités en devises étrangères pour apaiser la pénurie de dollars sur le marché financier national.

En vertu du plan, le ratio de couverture de liquidités étrangères pour les banques sera abaissé à 70% par rapport aux 80% actuellement.

Les institutions financières locales seront tenues de maintenir disponible un montant adéquat d'actifs en devises pour surmonter les problèmes de liquidités à court terme. Le ratio est calculé en faisant le rapport entre les actifs en liquidités étrangères de qualité et les sorties nettes de trésorerie prévues sur 30 jours.

Le gouvernement a fait part de son intention de dispenser temporairement les sociétés financières locales d'un prélèvement afin d'alléger leur charge pour obtenir des devises étrangères pour une durée de trois mois.

Le prélèvement est imposé aux société financières pour maintenir la stabilité du marché au cas où le pays connaît des entrées ou sorties subites de capitaux étrangers.

Séoul a mis en œuvre une panoplie de mesures destinées à juguler les perturbations du marché et à parer aux retombées de l'épidémie de nouveau coronavirus (Covid-19).

Plus tôt cette semaine, le pays a dévoilé un plan d'aide de 42.000 milliards de wons (34,1 milliards de dollars) pour renforcer le marché boursier ainsi que le marché obligataire, en forte baisse sur fond d'inquiétudes croissantes sur l'impact du nouveau coronavirus sur l'économie.

La Corée du Sud a également conclu la semaine dernière un accord d'échange de devises de 60 milliards de dollars avec Washington pour au moins six mois. Il s'agissait du deuxième du genre depuis 2008.

«Le pays fournira de manière prompte des liquidités aux entreprises et aux sociétés financières en mobilisant le fonds de l'accord de swap avec les Etats-Unis, ainsi que des réserves de change», a déclaré le vice-ministre des Finances Kim Yong-beom lors d'une réunion sur les politiques macroéconomiques.

Les autorités financières ont relevé le plafond des positions de change à terme des banques à 50% de leurs fonds par rapport à 40% précédemment dans le cadre des efforts destinés à alléger le manque de dollars sur le marché des capitaux.

Frappé par l'épidémie de Covid-19, le pays s'apprête aussi à mettre en place un budget supplémentaire de 11.700 milliards de wons pour soutenir son économie. La Banque de Corée (BOK) a de son côté abaissé son taux d'intérêt directeur d'un demi-point au plus bas historique de 0,75%.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page