Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(3e LD) Coronavirus : nouvelles infections à trois chiffres pour le 2e jour consécutif à cause des cas importés

Actualités 26.03.2020 à 12h03
Des membres du personel médical, vêtus d'une combinaison de protection, se dirigent le 24 mars 2020 vers des salles d'isolement à pression négative à l'hôpital Donsan à Daegu, où sont sous traitement des patients du nouveau coronavirus.

SEOUL, 26 mars (Yonhap) -- Le nombre de cas additionnels de nouveau coronavirus (Covid-19) s'est établi autour de 100 pour le deuxième jour consécutif ce jeudi alors que les autorités sanitaires ont renforcé les mesures de confinement à Séoul et dans ses environs alors que les cas importés sont en nette augmentation.

Les 104 nouveaux cas additionnels qui ont été détectés hier ont porté le nombre total d'infections dans le pays à 9.241, selon les Centres coréens de contrôle et de prévention des maladies (KCDC). Le bilan des décès s'est alourdi de cinq à 131.

Le nombre total de cas importés a bondi de 30 à 131, ont détaillé les KCDC. Outre les 30 nouveaux cas importés qui ont été détectés dans les aéroports, 27 autres infections importées ont été confirmées par les collectivités locales hier.

Daegu et la province du Gyeongsang du Nord, les deux régions les plus frappées dans le pays, ont rapporté 26 et 12 nouveaux cas, respectivement.

Séoul, Incheon et la province du Gyeonggi qui entoure la capitale ont vu leur nombre journalier de nouvelles infections progresser de 28 à 804.

La Corée du Sud a mis en place des règles de distanciation sociale plus strictes dimanche dernier pour ralentir la pandémie due au Covid-19 qui a émergé en Chine à la fin de l'année dernière.

Les Sud-Coréens sont invités à rester chez eux, sauf pour des raisons impératives comme aller travailler et le gouvernement restreint également les rassemblements religieux, les activités sportives en intérieur et la fréquentation d'installations de divertissement, telles que les boîtes de nuit et les salles de karaoké.

Le pays impose deux semaines de quarantaine et des tests du coronavirus aux arrivées d'Europe pour un long séjour, qu'ils manifestent ou non des symptômes, dans le but de contenir les cas importés. A partir de vendredi, les passagers arrivant des Etats-Unis devront aussi rester chez eux en auto-isolement pendant deux semaines.

Yoon Tae-ho, haut officiel du ministère de la Santé en charge des mesures de confinement, a déclaré que 16 installations de test «walk-through» (guichets de dépistage) seraient aménagées à l'aéroport international d'Incheon plus tard dans la journée.

Plus tôt dans la journée, le Premier ministre Chung Sye-kyun a déclaré que le gouvernement maintiendrait la tolérance zéro pour ceux qui ne respectent pas les règles de l'auto-isolement, en avertissant que les ressortissants sud-coréens qui violeront les règles feront l'objet d'une action en justice et les contrevenant étrangers seront expulsés.

Jusqu'à présent, 4.144 patients ont guéri de la maladie contagieuse et 4.966 sont sous traitement. La Corée du Sud a testé 364.942 personnes depuis le 20 janvier, jour où le virus a été détecté pour la première fois sur le sol sud-coréen.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page