Go to Contents Go to Navigation

(LEAD) La BOK fournira un montant «illimité» de liquidités durant le prochain trimestre

Economie 26.03.2020 à 14h31

SEOUL, 26 mars (Yonhap) -- La Banque de Corée (BOK) a annoncé ce jeudi qu'elle fournirait un montant «illimité» de liquidités aux institutions financières au cours des trois prochains mois afin d'aider à prévenir un effondrement du crédit causé par la pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19).

«La BOK a décidé de fournir un montant illimité de liquidités aux entreprises financières pour aider à minimiser les retombées économiques de la propagation du Covid-19 et à lever les incertitudes sur le marché financier», a déclaré la banque centrale dans un communiqué de presse.

(LEAD) La BOK fournira un montant «illimité» de liquidités durant le prochain trimestre - 1

A cette fin, elle achètera régulièrement des obligations locales dans le cadre d'opérations de repo chaque semaine jusqu'à fin juin.

«Il est difficile d'estimer combien de liquidités seront réellement fournies. Mais le projet est de fournir le montant total demandé et sans limite», a fait savoir le gouverneur adjoint de la BOK, Yoon Myun-shik, lors d'un point de presse.

Cette décision sans précédent, considérée comme un assouplissement quantitatif illimité, vise en partie à financer le vaste programme de soutien du gouvernement, a-t-il noté.

«Notre économie est confrontée au grave impact d'un choc mondial causé par la pandémie de Covid-19, mais nous pensons que nos mesures de stabilisation du marché, y compris celles annoncées aujourd'hui, contribueront à la stabilisation du marché financier et à la fourniture de liquidités pour les programmes de soutien du gouvernement», a déclaré Yoon.

La mesure de la banque centrale est inhabituelle et la première du genre. Même lors des crises financières de 1997 et 2009, une telle décision n'avait pas été prise.

La Corée du Sud a dévoilé plus tôt un programme de soutien aux entreprises locales et aux marchés financiers de 50.000 milliards de wons (40,8 milliards de dollars) qui comprenait des fonds de stabilisation des marchés des actions et des obligations.

Mercredi, le gouvernement a doublé son programme de soutien à 100.000 milliards de wons dans un contexte de fébrilité continue sur le marché financier local.

Le Kospi (Korea Composite Stock Price Index), l'indice de référence de la Bourse de Séoul, a plongé de près de 25% depuis le 20 janvier, lorsque le pays a signalé son premier cas confirmé de la maladie.

La monnaie locale a également chuté de plus de 6% par rapport au dollar américain au cours de la période citée.

L'écran d'une salle de marché d'une banque de Séoul montre que le Kospi (Korea Composite Stock Price Index), l'indice de référence de la Bourse de Séoul, est en forte hausse par rapport à la session précédente du 25 mars 2020.

La BOK avait auparavant réduit ses perspectives de croissance pour la quatrième économie d'Asie à 2,1%, contre 2,3% précédemment, et a déclaré qu'une nouvelle révision à la baisse serait inévitable.

De nombreux observateurs estiment que l'économie locale pourrait même se contracter cette année.

Dans son dernier rapport publié lundi, l'agence de notation mondiale Standard & Poor's a estimé que l'économie sud-coréenne se contracterait de 0,6% sur un an.

La BOK a abaissé son taux directeur à un plus bas niveau record de 0,75%, lors de sa première diminution d'urgence du taux en plus d'une décennie.

La banque centrale pourrait procéder à une nouvelle baisse de taux afin de stimuler les dépenses et la croissance économique.

La prochaine réunion de fixation du taux de la BOK est prévue pour le 9 avril.

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page