Go to Contents Go to Navigation

Les ventes hors taxes ont presque diminué de moitié en février

Actualités 27.03.2020 à 13h49

SEOUL, 27 mars (Yonhap) -- Les ventes dans les magasins hors taxes sud-coréens ont presque diminué de moitié en février par rapport au mois précédent à cause de l'impact de la propagation du nouveau coronavirus (Covid-19), selon des données publiées ce vendredi par l'Association coréenne des magasins hors taxes (KDFA).

Les ventes combinées des boutiques hors taxes locales ont atteint 1.100 milliards de wons (910 millions de dollars) le mois dernier, en baisse de 45,5% par rapport à janvier, d'après la KDFA.

Le nombre de visiteurs a plongé de 54% sur le mois pour atteindre 1,75 million en février, les étrangers représentant 40% du total.

Les ventes des boutiques hors taxes se sont effondrées suite à la propagation rapide du Covid-19 fin janvier, qui a rendu impossible pour les petits fournisseurs chinois, leurs principaux clients, de se rendre en Corée du Sud.

Ces fournisseurs chinois vendent leurs achats hors taxes, tels que des produits cosmétiques, aux consommateurs chez eux.

Des sources de l'industrie se sont dites préoccupées par le fait que les boutiques hors taxes pourraient voir leurs ventes diminuer davantage en mars, en raison des suspensions de vols et des interdictions de voyager à travers le monde.

Les principaux acteurs de l'industrie, dont Lotte Duty Free et Shilla Duty Free, ont temporairement fermé leurs points de vente aux aéroports internationaux de Gimpo, Gimhae et Jeju à cause de la pandémie de coronavirus.

Cette photo, prise le 26 mars 2020, montre une zone franche déserte à l'aéroport international d'Incheon, à l'ouest de Séoul.

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page