Go to Contents Go to Navigation

Départ vers l'Italie d'un avion affrété pour ramener des Sud-Coréens

International 30.03.2020 à 17h16
Vers l'Italie

SEOUL, 30 mars (Yonhap) -- Un avion affrété par le gouvernement est parti ce lundi pour l'Italie afin de ramener des ressortissants sud-coréens sur fond d'inquiétudes croissantes quant à leur sécurité dans l'épicentre du nouveau coronavirus (Covid-19) en Europe.

L'avion, à destination de Milan, est l'un des deux vols que le gouvernement a arrangés pour rapatrier 530 ressortissants. L'autre avion affrété partira vers Rome demain.

Le premier avion avec à son bord environ 310 Sud-Coréens devrait revenir dans le pays après-demain, ont précisé des officiels. Le deuxième vol est attendu en Corée du Sud jeudi avec à son bord 220 personnes.

«Nous ferons de notre mieux pour nous assurer que tous les ressortissants qui ont dit vouloir prendre les vols puissent rentrer sains et saufs», a déclaré Song Se-won, officiel du ministère des Affaires étrangères, à l'aéroport international d'Incheon.

Song dirige une équipe de réponse rapide du gouvernement composée de sept officiels du ministère des Affaires étrangres et membres du personnel médical qui sont actuellement à bord du premier vol pour se diriger vers l'Italie.

En Italie, les passagers se soumettront à un contrôle de fièvre avant leur enregistrement et une nouvelle fois avant leur embarquement.

A leur arrivée en Corée du Sud, ils subiront un test de dépistage. S'il n'y a que serait-ce une personne testée positive, tous les voyageurs seront placés en quarantaine pendant 14 jours dans un centre désigné. S'il n'y a aucun cas confirmé, ils devront s'isoler chez eux pendant deux semaines.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page