Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) La Corée du Nord critique les remarques de Pompeo sur la pression renforcée contre le régime

Corée du Nord 30.03.2020 à 21h18
Réunion Corée du Nord-Etats-Unis

SEOUL, 30 mars (Yonhap) -- La Corée du Nord a critiqué ce lundi le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo pour appeler sans cesse à une pression internationale contre le régime tout en appelant à la reprise du dialogue.

Dans un communiqué publié par l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA), le «nouveau directeur» de la Corée du Nord en charge des négociations avec les Etats-Unis a menacé que Pyongyang suivra «sa propre voie», alors que les pourparlers sur son programme nucléaire sont au point mort.

Le responsable a accusé Pompeo d'avoir incité d'autres pays à poursuivre la pression diplomatique et économique sur la Corée du Nord lors d'une conférence de presse donnée vendredi après une visioconférence tenue avec les ministres des Affaires étrangères du Groupe des sept économies avancées (G7).

«La démarche de dialogue que les Etats-Unis ont proposée pour gagner du temps et créer un environnement favorable à leur président a été sérieusement endommagée », a indiqué le communiqué. «Ses paroles nous ont fait abandonner à nouveau la volonté de dialoguer.»

Le responsable a déclaré que «quelle que soit la qualité et la solidité de la relation amicale entre les dirigeants des deux pays, elle ne peut pas changer la politique hostile des Etats-Unis contre nous.»

Le président Donald Trump s'est vanté de ses bonnes relations avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un. La semaine dernière, la Corée du Nord a fait savoir que Trump avait envoyé une lettre personnelle à Kim pour faire part de son intention d'aider Pyongyang à lutter contre le noveau coronavirus. Mais Pyongyang n'a pas répondu à la proposition, selon Pompeo.

Le directeur nord-coréen a ensuite averti les Etats-Unis de ne pas provoquer la Corée du Nord, ce qui ne ferait qu'avoir des conséquences négatives.

Les négociations entre les deux pays sur la dénucléarisation de la Corée du Nord sont au point mort depuis le sommet de Hanoï entre Trump et Kim en février de l'année dernière, qui s'est terminé sans accord en raison de grandes divergences sur la portée des mesures de dénucléarisation de Pyongyang et l'allégement des sanctions de Washington.

Depuis lors, le pays communiste a souligné son autosuffisance et a décidé de renforcer ses capacités de défense. A la fin de l'année dernière, Kim Jong-un a déclaré qu'il ne s'attendait pas à ce que les Etats-Unis lèvent les sanctions et a appelé à la recherche d'une percée pour relever les défis.

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page