Go to Contents Go to Navigation

La ville de Séoul distribuera 100.000 masques aux résidents étrangers

Actualités 31.03.2020 à 09h11

SEOUL, 31 mars (Yonhap) -- La ville de Séoul a annoncé mardi qu'elle offrirait 100.000 masques de protection aux étudiants et résidents étrangers qui peinent à acheter des masques fournis par l'Etat et ne sont pas inscrits au régime d'assurance maladie de l'Etat sur fond de propagation du nouveau coronavirus (Covid-19).

Un total de 40 universités et des établissements d'aide aux étrangers, dont le Seoul Global Center, situés dans la capitale, distribueront à chaque personne un masque et cinq filtres de remplacement.

Dans le cadre du système de rationnement de masques mis en place par le gouvernement le 9 mars dernier, les étrangers doivent présenter leur carte de résident étranger et être inscrits à une assurance maladie pour acheter des masques.

Depuis l'an dernier, la Corée du Sud oblige les résidents étrangers à souscrire à une assurance maladie. Cependant, le taux d'inscription des étrangers est encore faible, car cette obligation ne concerne que ceux qui ont séjourné plus de six mois dans le pays et les étudiants étrangers ne font pas l'objet de l'inscription obligatoire jusqu'en février 2021.

Un employé de la ville de Séoul a indiqué que «fournir des masques aux travailleurs et étudiants étrangers qui ont du mal à acheter des masques distribués par l'Etat est une mesure de sécurité non seulement pour les étrangers mais aussi pour les Sud-Coréens».

Un masque et des filtres de remplacement seront distribués par la ville de Séoul aux résidents étrangers. (Photo fournie par la municipalité de Séoul. Revente et archivage interdits)

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page