Go to Contents Go to Navigation

(4e LD) Coronavirus : 125 cas additionnels, 9.786 au total, la rentrée scolaire encore repoussée

Actualités 31.03.2020 à 16h49

SEOUL, 31 mars (Yonhap) -- La Corée du Sud a signalé ce mardi une légère hausse des cas additionnels de nouveau coronavirus (Covid-19), entraînée par une augmentation régulière des foyers d'infections et des cas importés.

Face à la propagation communautaire du virus, le pays a de nouveau repoussé la date de la rentrée scolaire, avec l'introduction de cours en ligne. L'ouverture des maternelles et des crèches a été retardée indéfiniment.

Les 125 nouveaux cas détectés lundi, contre 78 un jour plus tôt, ont porté le nombre total d'infections du pays à 9.786, selon les Centres coréens de contrôle et de prévention des maladies (KCDC).

Le nombre de morts dans le pays a augmenté de cinq à 163, avec plus de la moitié des décès étant des patients âgés de 80 ans ou plus, selon les KCDC. Le nombre de patients dans un état critique était de 51.

Des agents de santé en tenue de protection pénètrent dans l'hôpital Dongsan de l'Université Keimyung à Daegu, le 31 mars 2020.

Sur les 125 nouveaux cas de Covid-19, 60 se trouvaient à Daegu, l'épicentre du virus ici, à la suite d'infections de masse dans un hôpital. Le nombre total de cas signalés à Daegu et dans la province du Gyeongsang du Nord environnante a atteint respectivement 6.684 et 1.300 patients.

D'autres provinces et villes importantes ont également signalé des infections, avec 24 cas supplémentaires à Séoul après que davantage de cas confirmés ont été rapportés dans une église qui en comptait déjà plus de 20. La province du Gyeonggi a détecté 13 nouvelles infections suite à une transmission en grappes signalée dans un hôpital. Incheon, une ville portuaire située juste à l'ouest de Séoul, en a recensé six de plus.

Le pays a également identifié 15 cas provenant de l'étranger aux points de contrôle de quarantaine, contre 12 cas signalés la veille, portant le nombre total de cas importés à 518.

Sur les 518 cas de virus importés, seulement 42 étaient des ressortissants étrangers, ont précisé les KCDC.

Pour mieux contenir les cas importés, la Corée du Sud appliquera une quarantaine obligatoire de deux semaines à toutes les personnes arrivant de l'étranger à partir de mercredi.

En vertu de la nouvelle mesure, toutes les arrivées dans le pays, quelle que soit leur nationalité, doivent rester isolées pendant 14 jours. Les visiteurs sans adresse locale doivent rester dans les installations désignées par le gouvernement à leurs frais.

«Nous pensons que le nombre de visiteurs étrangers à court terme diminuera si nous imposons une quarantaine obligatoire de deux semaines», a déclaré le vice-ministre de la Santé Kim Ganglip lors d'un point de presse. «Nous utiliserons des installations de quarantaine avec 1.600 chambres pour accueillir les arrivées, mais nous pouvons fournir plus de chambres en fonction de la situation.»

Une clinique de dépistage du coronavirus au volant à Séoul, le 31 mars 2020.

Kim a déclaré qu'environ 530 Sud-Coréens qui devaient être transportés par avion depuis l'Italie touchée par le virus seront également isolés pendant deux semaines après leur arrivée ici mercredi et jeudi.

Il a ajouté que le gouvernement appliquerait des mesures judiciaires sévères contre ceux qui enfreignent les règles de quarantaine, ajoutant que les autorités ne feront pas preuve de clémence.

Dans un contexte d'inquiétudes persistantes quant aux infections communautaires, le gouvernement a déclaré que les cours scolaires en ligne commenceraient progressivement à partir du 9 avril.

La nouvelle année scolaire démarre généralement début mars ici, mais le pays l'a déjà reportée à trois reprises en raison de la propagation du nouveau coronavirus.

La décision sans précédent d'introduire des cours en ligne dans les écoles primaires, les collèges et les lycées du pays se fera pas à pas, en fonction des niveaux, a annoncé le ministère.

Séoul mène une vaste campagne de distanciation sociale de 15 jours depuis le 22 mars pour endiguer les infections à petite échelle.

Les citoyens sont vivement encouragés à rester chez eux, sauf pour des besoins ou des emplois essentiels. Le gouvernement a également fortement recommandé aux gens de suspendre les rassemblements religieux, les activités sportives intérieures et les visites dans les discothèques et autres lieux de divertissement.

«Si nous relâchons notre campagne de distanciation sociale, il est fort possible que le virus se propage de nouveau rapidement dans le pays», a averti Kim.

Des voyageurs en provenance d'Europe qui ne présentent aucun symptôme lié au Covid-19 montent à bord d'un bus à destination de la station KTX de Gwangmyeong, au sud de Séoul, au deuxième terminal de l'aéroport international d'Incheon, à l'ouest de Séoul, le 29 mars 2020.

Les KCDC ont indiqué que 5.408 patients se sont rétablis mardi, contre 5.228 la veille, et 4.216 reçoivent un traitement, après 4.275 un jour plus tôt.

Les autorités sanitaires ont déclaré qu'elles s'apprêtaient à publier les directives de traitement du Covid-19 en utilisant le plasma sanguin des patients guéris.

Au total, 383.886 personnes ont été testées négatives pour le virus sur 410.564 personnes dépistées depuis le 3 janvier. Le virus a été détecté pour la première fois dans le pays le 20 janvier.

De plus, pour aider à minimiser les retombées économiques de la propagation du nouveau coronavirus, la Corée du Sud a déclaré lundi qu'elle chercherait un deuxième budget supplémentaire d'une valeur de 7.100 milliards de wons (5,8 milliards de dollars) pour fournir des coupons d'achat et des certificats-cadeaux aux ménages.

Le gouvernement a également décidé de consacrer 9.100 milliards de wons au programme de secours dédié à 14 millions de ménages à faibles et moyens revenus, soit 35 millions de personnes dans un pays de 51 millions d'habitants.

Dans le cadre de ce plan, un million de wons seront remis à chaque ménage comptant quatre personnes ou plus qui se classent dans les 70% des revenus les plus modestes.

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page