Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Séoul regrette la décision du Japon de renforcer les restrictions de voyage contre la Corée du Sud

International 31.03.2020 à 18h20

SEOUL, 31 mars (Yonhap) -- La Corée du Sud a fait part de ses regrets ce mardi concernant la décision du Japon d'interdire l'entrée des personnes en provenance de la Corée du Sud et d'autres pays et relevé son avis de voyage pour ces pays en raison des préoccupations sur le nouveau coronavirus (Covid-19), selon un officiel du ministère des Affaires étrangères.

Plus tôt dans la journée, Tokyo a relevé son niveau d'alerte concernant la maladie infectieuse pour 49 pays dont la Corée du Sud, les Etats-Unis et la Chine, à trois sur une échelle de quatre, appelant ses ressortissants à suspendre leurs visites dans ces régions.

Il devrait également annoncer mercredi une interdiction d'entrée aux étrangers en provenance des 49 pays. Pour la Corée du Sud, le Japon a déjà interdit l'entrée de personnes de la ville de Daegu et de plusieurs autres régions adjacentes qui ont signalé des infections massives.

«Nous sommes au courant de l'intention (de l'interdiction d'entrée). Le Japon a donné un préavis de la décision par un canal diplomatique dimanche et a expliqué pourquoi il devait prendre ces mesures dans un contexte de contamination croissante», a déclaré un responsable du ministère des Affaires étrangères sous couvert d'anonymat.

«Nous avons exprimé nos regrets lorsque le côté japonais nous a informé de cela.»

Le responsable a dit que le gouvernement prendrait des mesures supplémentaires si nécessaire alors qu'il surveille de près la situation de l'épidémie au Japon.

A partir de mercredi, la Corée du Sud demandera également à tous les passagers provenant de l'étranger de se mettre en confinement pendant deux semaines dans le cadre des efforts renforcés pour empêcher l'augmentation des cas importés du virus.

Un panneau à l'aéroport international de Gimpo, à l'ouest de Séoul, montre que les vols vers l'aéroport japonais de Haneda ont été annulés le 10 mars 2020.

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page