Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Un avion affrété a quitté l'Italie avec à son bord 309 Sud-Coréens

Actualités 01.04.2020 à 09h24
Des ressortissants sud-coréens attendent leur embarquement à l'aéroport de Milan-Malpensa. (Photo fournie par le consulat général de Corée du Sud à Milan. Revente et archivage interdits)

ROME, 31 mars (Yonhap) -- Un avion affrété par le gouvernement sud-coréen est reparti mardi de l'Italie avec à son bord 309 ressortissants qui étaient restés bloqués dans l'épicentre du nouveau coronavirus (Covid-19) en Europe.

L'avion a décollé vers 20h (heure italienne) de l'aéroport international de Milan-Malpensa après des contrôles de fièvre et examens de santé sur les passagers. Il est attendu à l'aéroport international d'Incheon mercredi vers 14h (heure coréenne).

Cet avion est l'un des deux vols que le gouvernement a arrangés pour rapatrier des Sud-Coréens en Italie. Le second avion affrété repartira mercredi à 17h50 (heure italienne) de l'aéroport de Rome-Fiumicino.

Initialement, 581 personnes avaient affiché leur intention de prendre les avions mais certains d'entre eux ont annulé leur réservation.

A leur arrivée en Corée du Sud, tous les passagers se dirigeront vers un centre désigné pour les tests de dépistage qui peuvent durer jusqu'à cinq jours. S'il y a une personne testée positive parmi eux, ils seront tous placés en quarantaine pendant 14 jours dans un centre prévu à cet effet. S'il n'y a aucun cas confirmé, ils devront s'isoler chez eux pendant deux semaines.

En cas de manifestation de symptômes à leur arrivée en Corée du Sud, les tests de dépistage se dérouleront à l'aéroport et les personnes testées positives seront transportées vers des hôpitaux.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page